Haiti-Education : Deux journées de mobilisation contre l’irresponsabilité de l’État, annonce l’Unnoh

P-au-P, 26 sept 2016 [AlterPresse] --- L’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (Unnoh) annonce deux sit-in, les mercredi 28 et vendredi 30 septembre, devant les ruines du palais présidentiel pour forcer l’Etat à répondre à leurs revendications.

Les promesses de subventions faites aux parents pour les aider à préparer la rentrée scolaire effective depuis le 5 septembre et de paiements des arriérés de salaires des enseignants des écoles publiques ainsi que ceux du Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (Psugo) ne sont toujours pas respectées, dénonce le coordonnateur général de l’Unnoh, Josué Mérilien.

La publication de la loi sur les frais scolaires qui devaient se faire avant la réouverture des classes du 5 septembre tarde toujours, regrette-t-il, lors d’une conférence de presse, ce lundi 26 septembre, et à laquelle a assistée l’agence en ligne AlterPresse.

Il évoque la situation des employés de l’administration publique, qui n’ont pas reçu, jusqu’à date, une mensualité supplémentaire ("14e mois"), qui devait leur permettre de faire face aux dépenses de la rentrée. Certains n’auraient même pas reçu leurs arriérés de salaires.

« Jusqu’ici, les correcteurs et les surveillants des examens de la session extraordinaire du baccalauréat 2e partie n’ont pas encore reçu leur du », condamne Mérilien, qui appelle tous les secteurs à la mobilisation.

La réouverture des classes a constitué un échec, selon l’Unnoh. [bd emb gp apr 26/09/2016 16 : 10]