Haïti-Elections : Changements au niveau de différents Bed et Bec

P-au-P, 20 sept. 2016 [AlterPresse] --- Des changements profonds ont été effectués dans la plupart des Bureaux électoraux départementaux (Bed) et des Bureaux électoraux communaux (Bec) à travers Haïti, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Des présidents, vice-présidents et trésoriers ont été remplacés, notamment au niveau des Bed et Bec du Nord-Est et du Plateau central, indique Richardson Dumel, le responsable de communication de l’institution électorale, lors d’une conférence de presse, le mardi 20 septembre 2016.

Ces nominations sont provisoires, parce qu’elles vont être examinées après le premier tour des élections du 9 octobre 2016, précise Dumel.

« Ces changements majeurs peuvent permettre de renforcer la crédibilité du Conseil électoral provisoire, pour que les élections se réalisent dans de bonnes conditions », estime-t-il.

Le Cep a reçu sa première cargaison de matériels sensibles, contenant des bulletins de vote, des procès-verbaux et des cartes des mandataires, le vendredi 16 septembre 2016, à l’aéroport international Toussaint Louverture, à Port-au-Prince.

Les autres cargaisons de matériels sensibles arriveront, dans le pays, le jeudi 22 septembre 2016.

Le Cep est également en train de recruter des membres de personnel vacataire pour la tenue des scrutins du 9 octobre 2016.

Du 20 au 22 septembre 2016, les conseillers électoraux devraient régler l’épineuse question des arriérés de traitements, pour les superviseurs et les agents de sécurité électorale.

Du 21 au 28 septembre 2016, le Cep annonce des tournées de sensibilisation en faveur des femmes.

Le responsable de communication de l’institution électorale appelle tous les partis politiques, les candidates et candidats à mener leur campagne électorale dans un climat de tolérance et de sérénité.

« La Cep ne tolérera aucun comportement d’intolérance, d’un candidat par rapport à un autre, ou d’un parti politique par rapport à un autre ».

La Police nationale d’Haïti (Pnh) et le gouvernement annoncent un renforcement des dispositifs pour contrer le climat d’insécurité dans le pays, notamment pendant la campagne électorale.

Cette annonce fait suite à des perturbations de la campagne électorale, qui se sont produites aux Gonaïves (département de l’Artibonite), au Cap-Haïtien (Nord) et aux Cayes (Sud), au cours du weekend écoulé.

Dans un communiqué, le Conseil électoral provisoire (Cep) a lancé une mise en garde contre les fauteurs de troubles. [jep emb rc apr 20/09/2016 16:30]