Español English French Kwéyol

Haïti-Politique : L’Onu souhaite « un arrangement viable », favorable à la gouvernance provisoire

P-au-P, 16 juin 2016 [AlterPresse] --- Le secrétariat général de l’Organisation des Nations Unies (Onu) souhaite « un arrangement viable », favorable à la gouvernance provisoire en Haïti, dans une déclaration en date du 16 juin 2016, transmise à AlterPresse.

Cette entente permettrait au pouvoir d’assurer l’achèvement des prochaines élections et le retour à l’ordre constitutionnel, plein et entier, sans plus attendre, selon le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

Il appelle l’assemblée nationale à prendre une décision « de manière urgente » et toutes les parties prenantes à agir, de façon responsable, dans l’intérêt de leur pays et à s’abstenir de toute incitation ou participation à la violence.

Se disant profondément préoccupé par l’incertitude politique, qui persiste en Haïti, Ban Ki-moon « note que cette situation se rajoute aux nombreux défis politiques et socio-économiques, auxquels Haïti fait face ».

« L’incertitude politique et les délais dans l’accomplissement du processus électoral ont le potentiel d’affecter, négativement, la stabilité dans le pays ainsi que le soutien de la communauté internationale envers Haïti ».

Après l’expiration, le 14 juin 2016, du mandat du président provisoire Jocelerme Privert, les parlementaires sont divisés en ce qui concerne son maintien à la tête du pays.

Le président provisoire a exprimé sa volonté de respecter, jusqu’au bout, sa mission de finaliser le processus électoral, lors d’une adresse à la nation, le mercredi 15 juin 2016, au moment d’un conseil des ministres, au Palais national.

Le premier tour des élections présidentielles et législatives complémentaires est prévu pour le dimanche 9 octobre 2016 et le deuxième tour pour le dimanche 8 janvier 2017.

Jocelerme Privert a exhorté les parlementaires à prendre leurs responsabilités, en se réunissant en assemblée nationale, afin de prendre les dispositions qui s’imposent, suivant l’accord politique du 6 février 2016. [emb gp apr 16/06/2016 14:40]