Haïti-Santé/Crise : L’association médicale haïtienne prône un dialogue constructif pour une issue à la grève des médecins

P-au-P, 05 mai 2016 [AlterPresse] --- L’Association médicale haïtienne (Amh) prône un dialogue constructif dans le but de trouver une issue à la grève dans les hôpitaux publics, dans une note de presse datée du 4 mai et transmise à AlterPresse.

Face à la crise dans les hôpitaux, l’Amh estime qu’un protocole d’accord officiel avec un chronogramme d’exécution, signé par les parties prenantes, devrait permettre la résolution de la crise et la reprise en urgence du fonctionnement de nos hôpitaux et centres de santé publics.

Tout en évitant d’imputer la responsabilité de cette situation aux gouvernants actuels, l’Association « souhaite que les instances administratives et politiques concernées et dûment mandatées, engagent avec les parties prenantes, un dialogue constructif dans la recherche d’une solution consensuelle ».

Depuis plusieurs semaines, la grève des médecins du secteur public se maintient à travers tout le pays, notamment à Port-au-Prince.

Dans la matinée du mercredi 4 mai, une jeune femme enceinte est décédée devant la barrière de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti où l’accès lui été interdit.

L’Anm appelle les parlementaires à s’associer à cette démarche aux bénéfices de la population haïtienne.

Elle réitère, encore une fois, sa volonté de contribuer à trouver cette solution tant souhaitée par toute la société et particulièrement les plus démunis souffrant de ne pas avoir accès à des soins de santé.

Conformément à sa mission et à ses statuts, l’Amh entend continuer à s’impliquer activement à la recherche de solutions efficaces et durables en consultation avec toutes les parties concernées.

Elle profite pour applaudir la détermination des médecins en résidence hospitalière, des médecins fonctionnaires et du personnel soignant en général dans nos hôpitaux publics à dénoncer les conditions inacceptables d’exercice de leur profession au sein de nos centres hospitaliers publics.

L’Amh se dit solidaire à la requête d’ajustement des salaires de l’ensemble des prestataires de soins ainsi que leur demande de meilleures conditions de travail.[emb apr 05/05/2016 11 : 40]