Español English French Kwéyol

Haïti-Élections : Le premier ministre se dit ouvert à une vérification

P-au-P, 6 avril 2016 [AlterPresse] --- Le premier ministre Enex Jean Charles se dit ouvert à une certaine forme de vérification électorale qui doit être la plus proche possible de l’accord politique du 5 février dernier.

« La priorité de mon gouvernement est établie et fixée par l’accord du 5 février : la poursuite des élections de 2015 », souligne-t-il, lors du lancement de la retraite gouvernementale, ce mercredi 6 avril 2016.

Il reconnait que cet accord conclu entre l’exécutif et les présidents des deux chambres prévoit l’évaluation du processus électoral de 2015.

Divers secteurs de la vie nationale continuent de réclamer la mise sur pied d’une commission d’évaluation électorale pour épurer les résultats des élections controversées des 9 août et 25 octobre 2015, jugés frauduleux.

La mise sur pied d’une telle commission constitue une « décision politique », a déclaré le président du Cep, Léopold Berlanger Fils, le mardi 05 avril 2016, au cours de la première conférence de presse des nouveaux membres du conseil d’administration du Conseil électoral provisoire (Cep).

Il reviendrait au pouvoir exécutif de mettre en place cette commission, dit-il.

Le Cep ne saurait être juge et partie à la fois, approuve Jean Hector Anacacis, le coordonnateur du parti politique Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) du candidat à la présidence Jude Célestin, arrivé en seconde place à la présidentielle de 2015. [bd emb gp apr 06/04/2016 15 : 30]