Haïti-Carnaval : 175 personnes blessées, aucun decès, selon la Police

P-au-P, 11 février 2016 [AlterPresse] --- 175 personnes ont été victimes de blessures plus ou moins légères durant les festivités carnavalesques, tenues les lundi 8 et mardi 9 février 2016, selon un bilan communiqué par la police sur sa page Facebook, consultée par l’agence en ligne AlterPresse.
.
Aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée.

Durant les deux jours, la Pnh a dénombré respectivement 47 et 128 victimes par balle, à l’arme blanche et au bâton.

Les festivités carnavalesques ont été amputées d’un jour à cause des complications relatives aux événements marquant la fin du mandat du chef de l’Etat Michel Martelly, le 7 février, a indiqué un communiqué du gouvernement.

Vu la situation économique et politique, plusieurs ténors du carnaval comme les groupes musicaux Djakout # 1 et T-Vice n’ont pas pris part au défilé carnavalesque cette année.

Le vide présidentiel créé après la fin du mandat de Martelly a contribué à une réduction du nombre de carnavaliers qui craignaient d’éventuels dérapages.

L’année dernière, le troisième jour des festivités carnavalesques, soit le mardi gras 17 février 2015, a été annulé par les autorités haïtiennes suite à un accident survenu le second jour et ayant causé le décès d’au moins une quinzaine de personnes sur le parcours du défilé au Champ de mars.

Un vaste mouvement de panique a secoué le Champ de mars, après que le chanteur « Fantôme » du groupe Barikad Crew a heurté un câble de haute tension alors qu’il se tenait debout sur le char de son groupe. [sj emb gp apr 11/02/2016 14 : 10]