Haïti-Elections : Incendie d’espaces réservés à des bureaux de votes, aux Gonaïves et à Léogane

Correspondance Exalus Mergenat

Gonaïves, 22 janv. 2015 [AlterPresse] --- Des espaces, réservés à des bureaux de votes, ont été la proie des flammes aux Gonaïves (département de l’Artibonite) et Léogane (Ouest), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 janvier 2016, une salle de classe a été incendiée au Lycée Fabre Nicolas Geffrard des Gonaïves, considéré comme l’un des plus grands centres de vote de la cité de l’indépendance.

« Une quinzaine de bancs scolaires et des tableaux ont été incendiés par des mains inconnues », confirme le directeur de l’établissement scolaire, Yves Garcia Pierre.

« Il était 2:00 am (7:00 gmt) quand le gardien de l’école m’a appelé, pour m’annoncer qu’une salle de classe du lycée est en flamme. J’ai appelé alors les autorités concernées, dont un juge de paix qui a fait le constat légal », précise Garcia Pierre, qui condamne fermement cet acte qu’il qualifie de « malhonnête ».

« Le Lycée Fabre Nicolas Geffrard des Gonaïves est un patrimoine pour la ville. Ce qui s’est passé est inacceptable », déplore Yves Garcia Pierre, fraîchement installé à son poste.

Les persiennes et la porte de la salle incendiée ont été aussi vandalisées. Des tessons de bouteilles et des tracts, invitant les citoyennes et citoyens des Gonaïves à ne pas se rendre aux urnes le 24 janvier 2016, ont été remarqués dans l’établissement scolaire public.

La salle incendiée de classe accueille les élèves de la 7e année fondamentale au Lycée Fabre Nicolas Geffrard, qui a fêté récemment ses 155 ans de fondation.

Cet incendie a entraîné la paralysie de toutes les activités à cet établissement scolaire public, durant la journée du vendredi 22 janvier 2016.

Dans la nuit du 17 au 18 janvier 2016, des individus non identifiés avaient mis le feu à la barrière principale du collège Diocésain Saint-Paul, une des grandes écoles congréganistes des Gonaïves.

Par ailleurs, l’école nationale mixte de Léogane aurait été incendiée dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 janvier 2016.

Des bureaux électoraux communaux de Milot, du Limbé, de Quartier Morin, de Limonade et de la Plaine du Nord (département du Nord) ont été également incendiés par des individus non identifiés, dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 janvier 2016. [em emb rc apr 22/01/2016 14:40]