Haïti-Ueh : Tension devant des facultés, suite à un mouvement de mobilisation estudiantine contre le gouvernement

P-au-P, 09 nov. 2015 [AlterPresse] --- Une situation de tension a régné dans l’après-midi du lundi 9 novembre 2015 devant les locaux de plusieurs facultés de l’Université d’Etat d’Haiti (Ueh), suite à un mouvement de protestation estudiantine pour forcer le gouvernement à publier un nouveau décret, visant à confirmer le retrait des mesures d’augmentation de taxes, apprend AlterPresse.

Se disant solidaires aux 2 journées de grève lancées par les syndicats de transports pour les lundi 9 et mardi 10 novembre 2015, les étudiants des faculté d’Ethnologie et de droit et des sciences économiques ont dressé des barricades de pneus enflammés.

En réaction, les agents du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (Cimo) ont dispersé les manifestants avec canon à eau, rapporte le responsable de communication du Collectif des étudiants de l’Ueh, Jeanty Manis.

Trois étudiants auraient été arrêtés par des patrouilles de Cimo, placées devant l’entrée de la faculté d’Ethnologie et de l’Ecole normale supérieure (Ens).

La Police nationale d’Haïti (Pnh) contrôle la situation en début d’après-midi, indique le porte-parole de l’institution policière, le commissaire Frantz Lerebours, affirmant qu’il n’est pas en mesure pour le moment de confirmer l’arrestation de ces étudiants.

Dans un communiqué en date du 6 novembre, le premier ministre a annoncé le retrait des mesures concernant l’augmentation du droit de timbre sur les passeports, la taxe supplémentaire sur le permis de conduire et sur le matricule fiscal, ainsi que des privilèges ou primes de séparation additionnelle, en faveur des membres du gouvernement, des secrétaires généraux de la Présidence et de la Primature.

Qualifiant ce communiqué de « tract », les étudiants affirment qu’ils ne feront pas marche arrière dans leur mouvement tant que le gouvernement ne fera pas le retrait formel de sa décision d’augmenter les taxes.

À l’occasion de la journée de grève de ce lundi 9 novembre 2015, le transport en commun, les activités commerciales et scolaires ont connu un ralentissement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. [bd emb gp apr 09/11/2015 15 : 38]