Español English French Kwéyol

Haïti-Histoire : Le mouvement social marque le 96e anniversaire de l’assassinat du guerillero Charlemagne Péralte

P-au-P, 30 oct. 2015 [AlterPresse] --- Des activités pour marquer le 96e anniversaire de l’assassinat de Charlemagne Péralte (31 octobre 1919 – 31 octobre 2015) sont prévues dans les départements du Nord et du Nord-Est, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Du vendredi 30 au samedi 31 octobre, une caravane sera réalisée dans le Nord et le Nord-Est, entre autres par la plateforme Initiative pour mettre sur pied un mouvement patriotique populaire (en créole : Inisyativ Mpdp), en vue de marquer la date de l’assassinat du chef de l’armée des Cacos, qui luttait contre l’occupation américaine.

Par cette caravane, les organisateurs entendent rendre un hommage spécial à Péralte, assassiné par les américains dans le fort Capois, situé dans la commune de Sainte Suzanne, le 31 octobre 1919.

Pour réveiller la mémoire et la conscience du peuple haïtien, un ensemble d’activités sont prévus durant la caravane sur plusieurs sites où Charlemagne Péralte vivait les derniers instants de sa vie, lors de sa lutte contre les forces de l’occupation américaine.

Ce 30 octobre 2015, une veillée patriotique sera organisée sur la place baptisée « Plas grann » à la Grande Rivière du Nord, alors que le 31 octobre 2015, une visite sera effectuée au fort Capois où Jean Baptiste Conzé avait livré Charlemagne Péralte aux occupants.

Il y aura aussi une visite de recueillement sur la tombe de Charlemagne Péralte.

Une visite de l’ancienne prison de Chabert, dans la région de Caracol, est annoncée, suivi d’une conférence-débats dans la ville du Cap Haïtien autour des conséquences de l’occupation américaine sur le pays.

Après le départ des forces américaines en 1934, le corps de Péralte fut exhumé, identifié par sa mère Anne Marie Péralte et enterré avec les honneurs mérités au cimetière du Cap-Haïtien.

Pour le 6 décembre 2015, d’autres activités sont annoncées notamment dans le département du Sud pour marquer, cette fois, le 86e anniversaire du massacre des paysans de Marchaterre (Cayes, Sud), le 6 décembre 1929.

Plus d’un millier de paysans du Sud en rébellion ont été massacrés à Marchaterre par les américains.

Le 17 décembre 2015, des organisations du mouvement social projettent d’organiser un procès symbolique de l’occupation américaine et de tous ses complices.

« L’objectif principal de ce processus de mobilisation, c’est de rafraîchir la mémoire du peuple haïtien sur la violation du droit, de l’injustice et les diverses formes d’exploitations commis par les américains sur le peuple », indique l’Initiative pour mettre sur pied un mouvement patriotique populaire (en créole : Inisyativ Mpdp), dans un document transmis à AlterPresse.

Cette activité vise également à sensibiliser le peuple sur les mauvaises conséquences économiques, politiques, sociales et culturelles de l’occupation et la domination des forces étrangères, spécialement américaines sur le pays.

Cette initiative s’inscrit aussi dans le cadre d’une série de mobilisation, lancée sur toute l’année 2015, pour marquer les 100 ans de l’occupation et la domination américaines sur Haïti.

Elle a pour thème : « Avec ou sans bottes, l’occupation est toujours présente ». [jep emb gp apr 30/10/2015 12:00]