Haïti-Éducation : Le ministre Nesmy Manigat prône une école adaptée aux Tic

Port-au-P, 23 oct. 2015 [AlterPresse] --- Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), Nesmy Manigat, préconise une école adaptée aux Technologies de l’information et de la communication (Tic).

Seules les nouvelles technologies de l’information et de la communication peuvent aider à relever le défi de la formation des maîtres, estime le ministre, dans une interview accordée à AlterRadio, à l’occasion du quatorzième anniversaire du Groupe Médialternatif, le mardi 20 octobre 2015.

Environ 200, 000 maîtres ont actuellement besoin de formation supplémentaire en Haïti, selon les statistiques.

Il n’y aura pas assez d’écoles de formation des maîtres, ni de temps pour former les concernés en termes de formation de base et continue si nous n’effectuons pas un virage vers une offre sur le numérique, accompagné de radios et de télévisions éducatives, estime le ministre.

Il est impossible de répondre aux besoins dans le domaine de l’éducation sans l’apport des Tic, poursuit-il.

Il indique qu’il y a environ 400, 000 enfants qui n’ont jamais été à l’école depuis leur naissance et 3 millions d’autres qui apprennent dans des conditions précaires.

Les conditions économiques, et les conditions pédagogiques désastreuses poussent les jeunes à abandonner l’école, signale-t-il, soulignant pour preuve que seulement 25% des adolescents et adolescentes fréquentent l’école secondaire, alors que 5% sont à l’école professionnelle et à l’université.

Ce désastre national ne peut être réparé que par l’intégration des Tic dans le système éducatif, soutient Nesmy Manigat, pour qui l’école traditionnelle ne peut plus rien dans cette ère où la science ne fait que progresser. [nj emb gp apr 23/10/2015 14 : 10]