Español English French Kwéyol

Haïti-Elections : Révocation de trois membres du Bec de Cerca-la-Source

Correspondance Ronel Audate

Hinche, 23 octobre 2015 [AlterPresse] --- A quatre jours du déroulement des élections du dimanche 25 octobre 2015, le Conseil électoral provisoire (Cep) a procédé, le mardi 20 octobre 2015, à la révocation de trois membres du Bureau électoral communal (Bec) de la commune de Cerca-la-Source, apprend AlterPresse.

Il s’agit de Saint Jean Favar, Joseph Ravix et Majorie Huguette Alfred respectivement président, vice-président et secrétaire trésorière du Bec de Cerca-la-Source. Le motif de leur révocation resterait inconnu.

Une nouvelle équipe est déjà installée en vue de la poursuite du processus électoral, confirme le président du Bureau électoral départemental (Bed) du Centre, Prudent Ortella, se gardant de tout commentaire sur la révocation de ces trois membres.

Les nouveaux responsables du Bec de Cerca-la-Source sont Gernio Estainvil, Jeanel Louis et Wideline Chérisable, respectivement président, vice-président et secrétaire trésorière, chargés d’organiser les élections présidentielles, municipales et locales à Cerca-la-Source, commune frontalière du Plateau Central.

Dans le Sud-est du pays, Le Cep a également procédé au renvoi de plusieurs superviseurs et membres de bureaux de vote pour n’avoir pas accompli efficacement leur travail, lors des élections législatives controversées du 9 août.

Les superviseurs renvoyés seront remplacés par des participants aux concours de recrutement, qui n’ont pas été sélectionnés, mais, qui ont toutefois obtenu de bonnes notes, selon les autorités électorales.

En ce qui a trait aux membres de bureaux de vote qui ont été choisis par les partis et regroupements politiques, le mécanisme de leur remplacement sera défini par l’institution électorale, précisent-elles.

Entre temps, des inquiétudes persistent par rapport aux dispositions prises pour sécuriser les élections législatives, municipales et présidentielles du 25 octobre 2015 et éviter que les mêmes irrégularités, fraudes et violences du premier tour se reproduisent. [ro emb apr 23/10/2015 06 : 40]