Dépêches

Haïti-Élections : Mise en place d’un espace de résistance patriotique contre le « hold-up électoral »


jeudi 1er octobre 2015

P-au-P, 1er oct. 2015 [AlterPresse] --- Un espace de résistance patriotique a été mis sur pied, le mercredi 30 septembre 2015, dans l’objectif de lutter contre le « coup d’Etat électoral », apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Telle est la résolution, issue d’un forum de 2 jours (29 et 30 septembre 2015), initié par plusieurs partis et regroupements politiques en vue de proposer une alternative à la « crise post-électorale ».

La résolution du forum viserait à parvenir à l’annulation « pure et simple » de la « mascarade électorale » du 9 août 2015 et empêcher le gaspillage des ressources du pays dans l’organisation des élections du 25 octobre 2015, indique à AlterPresse Me. André Michel de la plateforme politique Jistis.

La résolution du forum cherche également à obtenir la démission des membres du Conseil électoral provisoire (Cep), de l’administration (du président Joseph Michel) Martelly/(et du premier ministre Evans) Paul ainsi qu’à créer les conditions pour la formation d’un gouvernement de transition, entre autres.

« Il faut empêcher le pays de tomber dans une crise politique. Pour éviter cette crise politique, il faut passer par la démission des membres du Cep et du gouvernement », avance Michel.

Des réflexions se poursuivent autour des personnalités qui devraient composer le gouvernement de transition, de l’agenda et de la durée de ce gouvernent, qui aura la mission d’organiser des élections générales dans le pays.

André Michel annonce la poursuite de la mobilisation et de la résistance citoyenne sur toute l’étendue du territoire national.

Reste à savoir quelles stratégies, compte mettre en oeuvre l’espace de résistance patriotique pour faire triompher ses desiderata politiques, dont la non réalisation des élections annoncées pour le dimanche 25 octobre 2015.

La conjoncture politique, notamment depuis janvier 2015, vient de prouver, encore une fois, que de nombreux partis et regroupements politiques éprouvent de l’embarras à se concerter sur une vision politique commune, qui éviterait la multiplication des formations politiques et la division de l’électorat, au moment de se rendre ou non aux urnes

Cependant, l’espace de résistance patriotique affirme rester ouvert pour accueillir d’autres alliés, qui se sentent indignés face aux élections du 9 août 2015 et celles annoncées pour le 25 octobre 2015, fait savoir André Michel.

Le forum politique, qui s’est déroulé les mardi 29 et mercredi 30 septembre 2015, autour du thème « réfléchir aujourd’hui pour prévenir le pire », devait permettre d’aboutir à une position concertée sur le processus électoral controversé de 2015.

Plusieurs partis et regroupements politiques, notamment la Fusion des sociaux-démocrates (Fusion), le Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (Rdnp), Ayisyen pou Ayiti, la plateforme Jistis, ont signé la résolution du forum de 2 jours.

Ce forum de fin septembre 2015, entre différents partis et regroupements politiques, est organisé au lendemain de la publication des résultats définitifs controversés des législatives du 9 août 2015, à travers lesquels 2 candidats au sénat et 8 à la chambre des députés sont élus au premier tour. [bd emb rc apr 1er10/2015 16:20]