Haïti-Politique : Situation tendue, depuis 3 jours, à l’Arcahaie pour un problème de délimitation territoriale

P-au-P, 03 sept. 2015 [AlterPresse] --- La situation dans la commune de l’Arcahaie (département de l’Ouest), à une trentaine de km au nord de la capitale Port-au-Prince, demeure toujours tendue, ce jeudi 3 septembre 2015, suite à un mouvement enclenché, depuis plusieurs jours, et visant à protester contre l’élévation d’une partie de la localité Montrouis au rang de commune, apprend AlterPresse.

Dans la matinée de ce jeudi 3 septembre 2015, plusieurs points de la route nationale # 1 restent encore bloqués par des riverains réfractaires à cette décision présidentielle, prise le 25 juillet 2015, malgré l’absence du parlement.

Des policiers de l’Unité départementale de maintien d’ordre (Udmo) auraient essuyé des jets de pierres de la population, lors ce mouvement de protestation, au cours duquel des protestataires ont été appréhendés.

Ces citoyennes et citoyens appellent le gouvernement à faire retrait de cette décision, visant à créer d’autres circonscriptions électorales, dont une nouvelle commune dite « des Arcadins », où le président Joseph Michel Martelly serait devenu propriétaire d’une plage après l’année 2010.

Composée, jusqu’à date (septembre 2015), de six sections communales, dont Boucassin, Fonds Baptiste, Des Vases (dont le quartier Saintard), Délices, Matheux et Montrouis, la commune de l’Arcahaie devraite être réduite à cinq, en cas de confirmation de la mesure de Martelly..

Plusieurs organisations de droits humains ont déjà critiqué la décision, prise par le président haïtien Michel Martelly de concert avec le gouvernement Evans Paul, de créer, par décret du 25 juillet 2015, 5 nouvelles communes dans le pays, sans consulter les autres secteurs de la vie nationale.

La décision présidentielle du 25 juillet 2015 concerne : la 7e section communale de Marfranc (dans la commune de Jérémie / Sud-Ouest), la 1re section communale de Liancourt (dans la commune de Verrettes / Artibonite), la 2e section communale de Lapointe (dans la commune de Port-de-Paix / Nord-Ouest), Quartier Baptiste de la 1re section communale Renthe-Mathé (dans la commune de Belladère / Plateau central), et les Arcadins (de Montrrouis à Saint-Marc).

La section communale de Montrouis serait la plus rentable pour la commune de l’Arcahaie, en raison de ses divers hôtels-plages.

« C’est une action spontanée. Nous ne savons pas ce qui est vraiment à la base (de ce mouvement. Mais, il est bruit que c’est une affaire de délimitation territoriale », feint un responsable du commissariat de l’Arcahaie, sous couvert d’anonymat. [jep emb rc apr 03/09/2015 12:35]