Español English French Kwéyol

Haïti-Élections : Le Core group préconise une enquête sur les violences et irrégularités enregistrées

P-au-P, 11 août 2015 [AlterPresse] --- Le Core group, comprenant les ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l’Espagne, des Etats-Unis d’Amérique, de la France, de l’Union Européenne et le Représentant spécial de l’Organisation des Etats Américains, appellent les autorités haïtiennes à faire la lumière sur les violences et irrégularités, ayant marqué le scrutin du 9 août 2015.

Le Core group « déplore des interruptions du scrutin dans certaines zones, les actes de violence et la perte de vies humaines. Il invite les autorités haïtiennes à mener des enquêtes sur ces événements, dans les plus brefs délais, et à traduire leurs auteurs devant la justice ».

Les représentants de pays donateurs et de l’Oea au sein du Core group appellent au calme, en attendant la publication des résultats, pour laquelle aucune date n’est annoncée.

Selon le calendrier électoral, des résultats préliminaires devraient être publiés le 19 août et les résultats définitifs le 8 septembre 2015.

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (Onu) et cheffe de la Mission des Nations unies de stabilisation en Haïti (Minustah), la Trinitéenne Sandra Honoré, se joint au Core group, dans un communiqué, le 10 août 2015, pour saluer la tenue du scrutin du 9 août 2015, qui a attiré peu d’Haïtiennes et d’Haïtiens, et s’est déroulé dans un contexte de violence.

La sécurité, lors du scrutin de dimanche, était assurée par la police haïtienne, appuyée par des policiers et militaires onusiens.

Après les violences enregistrées le jour du vote, des contestations de rue ont déjà eu lieu hier le 10 août 2015, notamment à Mirebalais (Centre), Jacmel (Sud-Est), sur l’ile de la Gônave (en face de la baie de Port-au-Prince) et à Carrefour Feuilles (8e section de la capitale Port-au-Prince). [kft rc apr 11/08/2015 11:25]