Haïti-Élections : Le Cep a porté plainte contre son chef de service qui s’est enfui avec un stock de mandats

P-au-P, 9 août 2015 [AlterPresse] --- Le Conseil électoral provisoire a porté plainte contre Joseph Hébert Lucien, son chef de service en cavale, qui s’est enfui avec un stock de mandats et de matériels de l’institution électorale, affirme le président du Cep, Pierre Louis Opont, lors d’un point de presse ce 9 août 2015.

La question de mandats destinés aux représentants de partis au sein des bureaux de vote lors du premier tour des législatives, a particulièrement agité l’opinion ce week-end.

Pierre Louis Opont affirme que le Conseil ne souhaitait pas ébruiter la raison pour laquelle tous les partis n’avaient pas reçu de mandats, pour ne pas perturber la journée électorale.

« Nous nous excusons auprès des partis politiques », déclare le président du Cep.

Le fameux chef de service aurait emporté ces mandats, des informations pouvant permettre leur fabrication, ainsi que des matériels du Cep. Son mobile n’est pas encore connu.

« Il a laissé le Cep sans avertir son supérieur hiérarchique… Nous n’avons pas de nouvelle à date, nous ne pouvons pas nous prononcer sur ses motivations », ajoute Opont, qui parle toutefois « d’une volonté délibérée du chef de service de saboter le processus ».

Cette information vient ajouter une note d’incongruité à cette journée de vote ponctuée de violences et boudée par l’électorat. [kft gp apr 9/08/2015 19 :30]