Español English French Kwéyol

Début timide de la journée électorale législative en Haïti

P-au-P., 9 aout 2015 [AlterPresse] --- Les opérations de vote ont débuté timidement en Haïti à l’occasion des élections pour le renouvellement de la chambre des députés et de 2/3 du sénat, a constaté AlterPresse.

Des problèmes d’organisation et des difficultés techniques affectent le scrutin dans divers bureaux de vote où aucune affluence n’a été remarquée à l’ouverture des bureaux de vote.

5 millions 800 mille électeurs et électrices doivent élire 119 députés parmi 1 621 candidats et candidates ainsi que 20 sénateurs parmi 232 postulants et postulantes.

Dans la plupart des centres de vote, le processus n’a pas pu commencer à 6 :00 (heure locale, 10 :00 GMT) comme prévu par le décret électorale.

A Port-au-Prince et dans plusieurs autres communes de la zone métropolitaine, comme Pétion-Ville, Delmas et Cité Soleil, on a constaté la présence de la police et des observateurs électoraux dans les centres de vote.

La gestion des mandataires de partis politiques pose quelques problèmes dans plusieurs centres de vote. La rotation des mandataires par groupe de trois à l’intérieur des bureaux de vote suscite une certaine tension.

La situation paraît généralement calme à Port-au-Prince, où des patrouilles de police sont observées.

Quelques restes de pneus enflammés sont constatés sur la route de Puits Blain, en périphérie de Pétion-Ville (est)

La circulation automobile est considérablement réduite, suite à l’interdiction du transport en commun au cours de la journée électorale, ce qui pourrait affecter la participation au vote.

Peu de personnes sont remarquées dans les rues et les activités sont au ralenti, alors que beaucoup de fidèles se dirigent vers des lieux de culte. [gp 09/08/2015 08 :00]