Haïti-Ueh-Grève : Une marche du personnel administratif pour dénoncer le laxisme du rectorat

P-au-P, 12 juin 2015 [AlterPresse] --- Le Syndicat du personnel administratif de l’Université d’Etat d’Haïti (Spa/Ueh) a effectué une marche, le jeudi 11 juin, pour dénoncer le laxisme du rectorat face à leurs revendications, a constaté AlterPresse.

Les revendications du syndicat des grévistes concernent l’application d’une grille salariale pour le personnel administratif et d’une loi organique inclusive avec l’intégration de ce personnel.

La grille salariale, adoptée le 7 décembre 2013, au profit des professeurs, n’a pas été attribuée au personnel administratif.

La marche a démarré devant la faculté d’Ethnologie de l’Ueh pour aboutir devant le local du rectorat où les manifestants et manifestantes ont réaffirmé leurs revendications.

Ce n’est pas normal qu’après trois semaines, rien ne soit réellement fait pour trouver une issue à la grève, fustige Jean Louis Jean Bernard, porte-parole du Spa/Ueh à AlterPresse.

Le rectorat doit prendre des dispositions pour satisfaire les revendications du syndicat en vue de permettre une reprise normale des activités en cours durant l’année académique qui est emphase de terminer, estime-t-il.

Un délai établi par le Conseil de l’Université d’Etat d’Haïti depuis le vendredi 29 mai 2015 afin de donner une réponse aux exigences du syndicat en grève depuis le mercredi 20 mai 2015 expirera ce vendredi 12 juin 2015.

Entre-temps, plusieurs rencontres ont eu lieu en vue de trouver des solutions à la grève qui a paralysé les activités académiques dans plusieurs facultés de l’Ueh.

Le rectorat prévoit prochainement une rencontre avec le conseil de l’Ueh en ce qui concerne la forme que doit prendre l’intégration du personnel administratif dans ce dit conseil, indique Jean Louis Jean Bernard.

Le personnel administratif a été exclu dans un avant-projet de loi, daté de novembre 2014. [emb apr 12/06/2015 10 : 15 ]