AMARC et IFJ font un appel à l’action solidaire concernant les clôtures d’Indymedia

Communiqué de l’AMARC et de la IFJ

Soumis à AlterPresse le 15 octobre 2004

L’Association mondiale des radios communautaires (AMARC) et la Fédération Internationale de Journalistes (IFJ) appellent à une action solidaire pour appuyer Indymedia, un réseau médiatique mondial indépendant, suivant une série de saisies des serveurs d’Indymedia et de la clôture de 20 de ses sites Web.

Deux serveurs Web ont été saisis de Rackspace, une compagnie américaine d’hébergement de sites Web, opérant a Londres (Royaume-Uni), le 7 octobre 2004, après un ordre émis par le département de la Justice des Etats-Unis, lequel aurait été poussé par des indications provenant des autorités italiennes et suisses.

Indymedia a lancé le 13 octobre une campagne de solidarité internationale pour récupérer les serveurs et l’information saisis par les autorités ainsi que pour demander une investigation détaillée en ce qui à trait à l’acte posé.

AMARC et IFJ ont décrit la saisie comme une attaque à la liberté d’ expression sans aucun précédent, ce qui fait ressortir la vulnérabilité de la liberté d’expression des médias sur l’Internet.

La saisie des serveurs à Londres a entraîné la fermeture d’une vingtaine de sites Web d’Indymedia dont entre autres ceux de : Amazonia, Uruguay, Andorre, Pologne, l’ouest de Massachusetts, Nice, Nantes, Lilles, Marseille, Euskal Herria (Pays Basque), Liège, l’est et l’ouest de Vlaanderen, Antwerpen (toute la Belgique), Belgrade, Portugal, Prague, Galicie, Italie, Brésil, Royaume-Uni, et Allemagne. Plusieurs sont encore hors ligne et ceux qui ont rétabli le service ont souffert de perte de données très significatives.

ACTION SUGGEREE

Ecrivez s’il vous plaît au Ministre de l’ Interieur de la Grand Bretagne et au Procureur Général des Etats-Unis afin de :

1. Manifester de vive inquiétude en ce qui concerne l’action prise contre
Indymedia.

2. Demander le rétablissement immédiat des serveurs d’Indymedia avec toutes
leurs données intactes

3. Demander que les autorités du Royaume-Uni et des Etats-Unis fassent une
enquête approfondie sur les circonstances et la légalité de l’action prise pour saisir les serveurs d’Indymedia et celle entrprise pour fermer leurs sites Web, en plus de dévoiler les noms des organisations et des individus impliqués dans la saisie.

APPELS A :

-  Rt Hon David Blunkett MP
-  Home Secretary
-  The Home Office
-  London - UK
-  Email : public.enquiries@homeoffice.gsi.gov.uk

-  John Ashcroft
-  Attorney General
-  US Department of Justice
-  Washington - USA
-  Email : askdoj@usdoj.gov

Les organismes et les individus peuvent aussi ajouter leurs déclarations d’appui ici :
- http://www.indymedia.org.uk/en/2004/10/298931.html