Haïti-Elections : Inquiétudes dans la 1re section communale de Belladère concernant les cartes d’identification nationale

Belladère, 17 avril 2015 [AlterPresse] --- Des citoyennes et citoyens de la 1re section Renthe Mathé (commune de Belladère) s’inquiètent de ne pas pouvoir retirer leurs cartes d’identification nationale en raison de problèmes techniques au bureau de l’Office national d’identification (Oni), selon les témoignages recueillis par AlterPresse.

L’appareil d’enregistrement est en panne depuis février 2015et plusieurs personnes repartent quotidiennement déçues du bureau de l’Oni dans cette section communale.

« Je suis arrivé au bureau, les responsables m’ont dit que l’appareil était en panne. Or, si on n’obtient pas sa carte avant le 11 mai 2015, on ne pourra pas voter aux élections. Je crains ne pas avoir accès au vote ! », affirme Christian Saint-Fort, habitant de Croix Fer.

Cette situation préoccupe bon nombre d’habitants, car le problème existe seulement au niveau de la 1re section, où l’électorat est beaucoup plus nombreux par rapport aux autres sections, soit 50 mille personnes.

Les responsables du bureau de l’Oni confirment le problème technique et affirment en avoir informé la direction technique départementale de l’institution.

« C’est un problème technique au niveau de la machine d’enregistrement. Donc, c’est la hiérarchie qui peut résoudre ce problème », selon le responsable du bureau de l’Oni, Abel Charles.

Entre-temps, d’autres personnes dans la commune craignent que cette situation ait des répercussions sur les prochaines élections, car cette commune a déjà passé quatre années sans député, en raison de troubles électoraux.

Certains, en âge de voter, sont confrontés à un autre problème, celui de l’acte de naissance, auquel ils n’ont pas accès.

« Je suis arrivé dans une maison à Roy-sec abritant une famille de 8 personnes, dont 5 filles et 3 garçons. Le père lui, âgé de 51 ans, n’a jamais, de sa vie, eu un acte de naissance. Ce n’est pas possible ! Il faut prendre ces cas en considération », se préoccupe Jean-Robert Michel, un agent de crédit.

La liste électorale doit être fermée le 11 mai 2015.

Entre août et décembre 2015, le peuple haïtien aura à élire un nouveau président, 20 sénateurs, 119 députés et des centaines de membres des collectivités territoriales. [sc kft gp apr 17/04/2015 13:15]