Haïti-Élections : Une quarantaine de candidats inscrits 10 jours après l’ouverture des inscriptions

P-au-P, 16 avril 2015 [AlterPresse] --- Tout juste un peu plus de quarante candidats se sont inscrits dans les bureaux électoraux départementaux dix jours après l’ouverture du processus qui a été prorogé par le Conseil électoral provisoire (Cep).

Ces 42 candidats aux législatifs sont passés déposer physiquement leurs candidatures, a fait savoir à AlterPresse la direction du registre électoral, contactée ce 16 avril.

En ce qui à trait à l’inscription électronique, le nombre d’inscrits à dépassé les 700 candidats, pour environ 110 partis, affirme le directeur du registre Philippe Augustin, joint au téléphone.

129 partis et groupements politiques sont agréés pour prendre part aux prochaines élections. La dernière rencontre entre le gouvernement et les représentants d’institutions politiques, n’a pas permis d’aboutir à une solution pour pouvoir effectivement réduire leur nombre.

L’inscription des candidats législatifs devait se terminer le dimanche 19 avril, mais suite à une demande le 15 avril de l’exécutif, le Cep a décidé de proroger le délai jusqu’au 23 avril, d’après une note du Cep.

Les inscriptions en ligne devront s’achever 24 heures à l’avance, soit le mercredi 22 avril, toujours d’après cette note, publiée le 15 avril.

La prolongation ne devrait pas nuire au calendrier, d’après le responsable du registre électoral.

Il estime qu’il faut tout simplement gérer les contingences. Il ne voit pas encore comment cette disposition du Conseil électoral pourrait déranger le calendrier pour l’instant.

Cette prolongation semble bénéficier aux institutions politiques, qui dans certains cas n’ont pas encore arrêté de choix.

Le Mouvement patriotique populaire dessalinien (Mopod) « n’a pas encore de données » sur les candidats qui devront le représenter aux prochaines législatives.

Le parti Fanmi Lavalas a affirmé avoir déjà choisi ses candidats au cours d’une conférence organisée le mercredi 15 avril et a présenté un centaine d’entre eux.

L’organisation du peuple en lutte (Opl) a déjà inscrit en ligne plus d’une cinquantaine de candidats mais n’a pas encore de candidats inscrits physiquement, explique à AlterPresse le responsable des opérations électorales au sein du parti, Harry Marsan.

Les prochaines législatives visent le renouvellement de 20 sièges au Senat et 119 à la chambre des députés doivent avoir lieu le 9 aout. Un second tour est prévu le 25 octobre en même temps que la présidentielle. [srh apr 16/04/ 2015 16 :00]