Español English French Kwéyol

Reunion de WACC à Fiji : Communication et contexte de l’après 11 septembre

Nadi, 5 jul.02 [AlterPresse] --- Le contexte de
l’après 11 septembre représente la toile de fond de
l’action des communicateurs et autres intervenants
dans les médias, selon les considérations issues des
branches régionales de l’Association Mondiale pour la
Communication Chrétienne (WACC), qui se réunit
présentement à Fiji.

Plus de 9 mois après les attentats contre le World
Trade Center et le Pentagone et la réponse musclée du
gouvernement américain, ces événements continuent de
peser lourdement sur la conjoncture dans plusieurs
régions du monde, selon les rapports présentés par
divers responsables de la WAAC.

Tenant compte du poids de l’économie américaine (25 %
du PIB mondial), ses problèmes se répercutent sur le
monde entier, "en premier lieu sur ses voisins du
Sud", a déclaré la Vice-présidente de WACC-Caribe,
Candida Gonzalez-Lopez. Elle s’est notamment référé à 
la chute des recettes touristiques de la région et la
baisse des transferts de la part des Caribéens émigrés
aux Etats-Unis.

Sur un autre plan, Candida Gonzalez-Lopez a signalé
que la Caraïbe sert de "lieu de détention de bon
nombre de personnes arrêtées par les troupes
américaines lors des opérations de représailles
conduites conjointement avec l’Angleterre en
Afghanistan". 300 de ces personnes sont actuellement
incarcérées sur la base de Guantanamo, au sud de Cuba,
ce, "dans un contexte d’hostilité américaine accrue
envers le régime cubain", a-t-elle dit.

Les événements du 11 septembre ont également eu des
conséquences importantes sur l’atmosphère politique et
sociale dans la Caraibe, a relevé la Vice-présidente
de WACC-Caribe, alors que, selon elle, l’impunité et
la violence continuent d’être des thèmes majeurs dans
la région. Elle a fait allusion au silence de la
justice haïtienne, plus de 2 ans après l’assassinat du
journaliste Jean Dominique.

C’est dans ce contexte que WACC-Caribe organisera en
septembre prochain à Cuba un atelier sur le thème :
"Démocratisation de la communication dans la Caraibe :
Affronter la Société de l’Information". Gonzalez-Lopez
a annoncé que lors de ce seminaire, seront examinés
les défis que doivent affronter les médias dans la
région, les problèmes d’accès et de contenu des
Nouvelles Technologies de la Communication et de
l’Information, les femmes et la Société de
l’Information, etc.

Les événements du 11 septembre ont suscité des
réflexions également en Amérique Latine, où la
présidente de la branche régionale de WACC, Maria
Elena Hermosilla, s’interroge sur le rôle des médias
dans "la création d’une culture de peur". WACC
Amérique Latine vient de lancer une série de cours à 
l’intention de "jeunes communicateurs chrétiens pour
la démocratie et le développement".

Le 11 septembre a "changé notre vie", a pour sa part
déclaré Linda Anderson, présidente de WACC-Amérique du
Nord. "A présent nous avons une autre comprehension du
monde", a-t-elle souligné.

WACC-Amerique du Nord conduit d’importantes activités
de communication et représente un espace de solidarité
avec d’autres régions du monde. En avril dernier
WACC-Amérique du Nord a organisé un séminaire de 2
jours sur la couverture du conflit israelo-palestinien
par les médias américains. La couverture médiatique du
conflit, "est-elle equilibrée et équitable", s’est
interrogée l’association.

Sur le même sujet, WACC-Moyen Orient a fait remarquer
qu’"il est vrai que le terrorisme doit être condamné,
mais on doit faire la distinction entre terrorisme
aveugle et résistance pour libérer un territoire
usurpé et défendre sa population face à l’injustice,
la violence d’Etat et l’occupation". [gp apr 05/07/02
07:00]