Español English French Kwéyol

Haiti-Presse : Deuil renouvelé avec le décès du confrère Léontes Dorzilmé

Trois confrères haitiens sont morts en l’espace de huit jours. Après notre collaborateur Sony Estéus, directeur de la Société d’animation en communication sociale (Saks), c’est un pionner de la radio moderne en Haiti, Bob Lemoine, qui s’est éteint à Miami le 8 mars. Suivi, le lendemain, par le journaliste de carrière Leontes Dorzilmé.

Note de la MINUSTAH

Transmis à AlterPresse le 9 mars 2015

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès à l’hopital dans la matinée de notre regretté collègue Leontes Dorzilme, qui était traité pour une maladie sévère chronique, génétique et douloureuse contre laquelle il s’est toujours battu avec force de caractère et courage, comme dans tout ce qu’il entreprenait.

Le Bureau de la Communication et de l’information publique de la MINUSTAH, et tout particulièrement le bureau de la porte-parole et des relations médias, partage la douleur de ses confrères de la presse dans ce moment d’intense tristesse. Nous avons perdu un grand professionel des médias et de la communication, un homme de bien et un ami. Sa dispartion crée un vide dans notre équipe et dans notre vie.

Le Bureau de la Communication et de l’information publique, exprime ses condoléances et celles de la MINUSTAH, à sa famille, ses amis et collègues, ainsi que nos sympathies à tous ceux qui ont croisé son chemin et aux auditeurs et auditrices de l’émission Vision 2000 à l’écoute dont il a été un des présentateurs, avant de travailler au ministère de la communication et de rejoindre l’équipe média de la MINUSTAH. Sa détermination, son caractère enjoué et chaleureux, la finesse de ses analyses et des conseils professionelles qu’il prodiguait vont nous manquer.

Une cérémonie d’hommage sera organisée en sa mémoire prochainement, dont les détails vous seront communiqués.