Dépêches

Haïti en grève pour une deuxième journée consécutive


mardi 10 février 2015

P-au-P ., 10 févr. 2015 [AlterPresse] --- Le mouvement de grève générale se poursuit pour une deuxième journée consécutive en Haïti où la capitale et plusieurs autres villes sont paralysées par des syndicats et une frange de l’opposition pour obtenir notamment une baisse de 100 gourdes sur les prix du carburant.

Les rues demeurent clairsemées et le transport en commun est inexistant, tandis que la plupart des branches d’activités, l’administration publique, le commerce, les écoles et les banques sont affectées.

Au Cap-Haitien (Nord), deuxième ville du pays, où la grève a été peu suivie lundi, un net ralentissement est constaté, selon des rapports de correspondants locaux.

Dans cette ville, une excavatrice des travaux publics a été incendiée la nuit dernière par des inconnus, rapportent encore des journalistes locaux.

A Port-au-Prince, un léger regain d’activités est observé dans quelques quartiers, en dépit de la paralysie du transport public.

Le gouvernement a mis sur divers circuits des autobus qui transportent gratuitement des passagers d’un point à un autre.

Le gouvernement a lancé un appel au calme et réaffirmé qu’une nouvelle baisse des prix du carburant n’était pas à l’ordre du jour.

Les prix du carburant sont ainsi fixés : le gallon de l’essence est à 195.00 gourdes, celui du diesel est de 157.00 gourdes et celui du kérosène de 156.00 gourdes (US $ 1.00 = 48.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes). [gp apr 10/02/2015 10 :00]