A travers Haiti

Haïti-justice : Des troubles accompagnent l’audition d’un ancien ministre de l’agriculture, accusé de tentative d’assassinat

Arrestation arbitraire, dénonce l’initiative Mpdp
mardi 27 janvier 2015

Correspondante Gerdy Jérémie

Jacmel, 27 janv. 2015 [AlterPresse] --- L’ingénieur-agronome Gérald Mathurin, ancien ministre de l’agriculture durant la présidence de René Préval et dirigeant de la Coordination régionale des organisations du Sud-­Est (Cros), a été auditionné à Jacmel, le lundi 26 janvier, sous l’accusation de tentative d’assassinat contre Luderson Etienne, apprend AlterPresse.

Accompagné de son avocat, Mathurin a été auditionné par la Section départementale de la police judicaire (Sdpj) pour tentative d’assassinat sur la personne de Luderson Etienne.

La ville de Jacmel s’est réveillée lundi sur fond de vive tension suite à un mouvement de protestation au cours duquel des affrontements, notamment sur l’avenue Barranquilla, et des barricades de pneus usagés enflammés ont été constatés.

Cette situation de tension a presque pratiquement paralysé les activités de transport et autres dans la ville.

Les proches de la victime blessée auraient tenté d’incendier une maison servant de lieu de rencontre d’une organisation (anba zanmann), proche de Mathurin. Ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre pour rétablir la paix dans la zone.

Durant la journée du samedi 24 Janvier, l’ingénieur-agronome Gérald Mathurin a été arrêté aux environs de 11:00 (heure locale) par la police, placé en garde en vue au commissariat de Jacmel, puis libéré le même jour.

L’ingénieur-agronome a été accusé d’avoir blessé par balle le jeune garçon au nom de Luderson Etienne à la jambe, suite à une échauffourée dans un resto-club à Jacmel dans la nuit du 23 au 24 janvier, aux environs de 2:00 (heures locale).

Selon les informations disponibles, la victime a été amenée à l’hôpital pour recevoir les soins que nécessite son cas.

Selon des témoignages du propriétaire du resto-club, des individus se seraient mis à lancer des pierres et des bouteilles sur sa propriété où se trouvait l’agronome Mathurin.

Ce dernier, qui aurait quitté le bar pour se rendre dans sa voiture garée tout près, serait retourné avec un revolver et aurait tiré des coups de feu, selon des témoins.

Une vive tension a régné dans la ville de Jacmel suite à un mouvement de protestation qui aurait été enclenché par des partisans et sympathisants de Mathurin en vue d’exiger sa libération immédiate et dénoncer son arrestation jugée illégale.

Des pneus usagés ont été incendiés à travers diverses rues situées notamment près du commissariat, où des jets de pierres et des tessons de bouteilles fusaient de toutes parts.

Me Frank Lauture dénonce l’arrestation de son client qu’il qualifie d’illégale et de persécution politique.

Me Lauture a obtenu près du commissaire du Gouvernement de Jacmel, Me Jean Féhau Antoine, la libération provisoire de son client qui a été gardé durant environ 6 heures.

L’initiative du Mouvement patriotique démocratique et populaire (Mpdp), un regroupement d’organisations et partis liées aux secteurs populaires, dit condamner « l’arrestation illégale et arbitraire » de l’ingénieur-agronome Gérald Mathurin, dans une note transmise à AlterPresse.

C’est une arrestation effectuée sur la base d’une accusation fantaisiste d’un individu avant toute enquête, déplore l’Initiative Mpdp. [gj emb gp 27/01/2015 11 : 10]