Haïti : Poursuite de la grève des professeurs et du personnel administratif de l’Ueh

P-au-P, 20 janv. 2015 [AlterPresse] --- Trois entités grévistes regroupant le personnel académique et administratif de l’Universite d’Etat d’Haiti (Ueh) entendent poursuivre leur grève entamée le lundi 19 janvier jusqu’au bout, soit au vendredi 23 janvier 2015.

La Cellule de réflexion pour la nouvelle Ueh (Crnu), le Syndicat du personnel administratif de l’Ueh (Spa/Ueh) et le Syndicat du corps enseignant de l’Ueh (Sce/Ueh) réclament de meilleures conditions de travail et surtout une augmentation salariale.

« Les trois entités ont décidé de maintenir la grève pour la période allant du lundi 19 janvier au vendredi 23 janvier 2015, avec la possibilité de la poursuivre au-delà de celle-ci, au cas où le Conseil exécutif ne prendrait pas les mesures qu’il faut pour satisfaire les revendications des membres du corps enseignant ainsi que celles du personnel administratif », menacent les associations dans un communiqué.

La grève se déroule normalement, sauf dans deux ou trois entités, plus particulièrement la Faculté de droit et des sciences économiques où deux professeurs avaient tenu leur cours à cause des pressions du décanat, soutiennent les trois organisations

« Les professeurs et le personnel administratif exigent l’application de la grille salariale qui a été votée par le Conseil de l’Université le 7 décembre 2013 à toutes les entités de l’Ueh, la réalisation plus l’application d’une grille salariale pour le personnel administratif en prenant en compte systématiquement le cout de la vie et son intégration au sein de l’Université » lit-on dans la note des trois entités grévistes.

Ils estiment que le Conseil exécutif de l’Ueh applique’ depuis un certain temps, une politique de deux poids et deux mesures, et va jusqu’à décider, à partir d’octobre 2014, d’appliquer la grille salariale qui a été votée le 7 décembre 2013 au profit de la Faculté d’Agronomie et de Médecine vétérinaire (Famv) et de la Faculté des Sciences (Fds), et donc sans prendre en compte les 9 autres entités de l’Ueh.

« Depuis la date de l’envoie du préavis de grève, aucun document ne fait mention d’une éventuelle rencontre avec le Conseil de l’Ueh », critique le Dr Luné Roc Pierre Louis.

Les grévistes soutiennent que « c’est le rectorat qui choisira de lever la grève quand il voudra, parce que le rectorat doit s’assoir avec tous les protagonistes en vue de résoudre le problème à l’Ueh ».

« Le personnel administratif n’a pas été touché par les mesures d’ajustement salarial, le personnel veut avoir une représentation au sein du Conseil de l’Université d’Etat d’Haïti, qui jusqu’à maintenant regroupe les représentants des étudiants, les professeurs et les doyens », souligne le professeur Yves Sainsiné.

Le rectorat de l’Ueh précise

Cependant, dans un document daté du 29 décembre 2014, le Conseil exécutif de l’Ueh a jugé opportun d’apporter des précisions sur l’application de la grille salariale entre autres.

« Pour l’exercice 2014-2015, le budget de fonctionnement de l’Ueh a subi une nouvelle augmentation. Il s’élève à un milliard quarante millions sept cent cinquante-cinq mille neuf cent trente-huit et 54/100 (1, 040, 755,938.54) gourdes. Reconnaissons que ce montant reste très en dessous des besoins réels de l’Ueh. Rien pour appliquer la grille de salaires des professeurs, il faut 340 millions de gourdes par mois », indique la note du rectorat.

La masse Salariale totale actuelle à l’Ueh est de huit cent soixante et un millions et quatre cent quatre-vingt-quatorze mille cinquante-quatre et 84/100 (861, 494,054.84) de gourdes.

Elle représente 82.78% du budget de fonctionnement. Il ne reste que 17.2 pour cent pour assurer les dépenses de fonctionnement autre que les salaires des 19 entités et les unités déconcentrées de l’Ueh, soutient le rectorat.

Selon la note de l’Ueh, depuis le début de l’exercice 2013-2014, la grille intérimaire est appliquée à tous les professeurs à temps plein de l’Ueh, soit 289 personnes.

L’effectif total du personnel enseignant de l’Ueh est composé de 1.573 personnes, dont 652 professeurs vacataires nommés et 632 professeurs contractuels. [jep kft gp apr 20/01/2015 15 :00]