Haïti-Politique : Le Collectif 4 décembre appelle à une trêve de Noël

P-au-P, 18 déc. 2014 [AlterPresse] --- Le Collectif 4 décembre appelle à une trêve de Noël, entre la présidence de Joseph Michel Martelly et l’opposition « intransigeante » , dans une note transmise à AlterPresse le mercredi 18 décembre 2014.

Des incertitudes demeurent, en dépit des recommandations d’une commission consultative, mandatée par Martelly, et des rencontres entre ce dernier et de représentants de partis de l’opposition.

Le Collectif 4 décembre encourage Martelly à poursuivre ces rencontres et « à la faction intransigeante de l’Opposition de faire preuve de bonne foi, de grandeur d’âme, d’abnégation et de respect des convictions religieuses des citoyens », en acceptant la trêve de Noël proposée.

Le lundi 16 décembre 2014, c’est le secrétaire d’Etat américain John Kerry qui appelait, pour sa part, à un « accord définitif ».

Depuis 2011, les élections locales et législatives ne sont pas réalisées, faute d’une entente pleinement acceptée par le camp Martelly et l’opposition.

Résultat : en janvier 2015, le parlement ne comptera plus que 10 sénateurs en poste.

Des manifestations, souvent violentes, ont lieu ces derniers mois pour forcer le président à la démission.

A la place, c’est son premier ministre, Laurent Salvador Lamothe, qui a jeté l’éponge dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 décembre 2014, suivant les recommandations de la commission consultative.

Les conseillers électoraux, décriés par l’opposition, ainsi que le controversé président du Conseil supérieur du pouvoir judicaire (Cspj), Anel Alexis Joseph, devraient également se démettre, avant la formation d’un nouveau gouvernement. [kft rc apr 18/12/2014 11:00]