Haïti-Coopérative : Kotelam souffle ses 25 bougies

P-au-P, 28 nov. 2014 [AlterPresse] --- La direction centrale de la Koperativ tèt ansanm pou lavi miyò (Coopérative tête ensemble pour une vie meilleure), souffle, ce vendredi 28 novembre 2014, ses 25 bougies, apprend l’agence en ligne AlterPresse.

« Cette institution a pris naissance, dans le pays, le 28 novembre 1989, avec une poignée d’employés, près de 7 membres et un actif de 289.00 gourdes [1]. 25 ans après, cette association a un actif de 400 millions de gourdes pour un effectif de 79 mille membres », se réjouit le directeur général de la Kotelam, Jeunel Nelson.

Un parcours élogieux, qui mérite une célébration digne de sa performance, laisse comprendre le directeur général de cette institution, qui vante le chiffre d’affaires de la Kotelam.

Actuellement, la Kotelam détient un portefeuille de 75 millions de gourdes et un portefeuille de crédit de 267 millions de gourdes, alors qu’elle a octroyé environ 2,500 crédits aux petites bourses dans trois communes du département de l’Ouest, assure-t-il.

Les responsables de cette institution ont en perspective d’ouvrir deux autres succursales pour l’exercice fiscal 2014-2015.

La première sera installée à Cité Soleil (grande agglomération populaire, au nord de la capitale) et la seconde dans la commune de Carrefour.

« L’un des plus grands rêves, que la Kotelam aimerait réaliser, c’est l’interconnexion des succursales », renchérit Jeunel Nelson.

« C’est pourquoi, durant la fin de l’année 2014, tous les membres de la Kotelam auront la possibilité d’effectuer leurs transactions dans n’importe quelle succursale de la Kotelam », ajoute-t-il.

Au cours du mois de décembre 2014, la Kotelam projette d’organiser des activités caritatives à l’intention des enfants de rues de Delmas.

Selon la loi haïtienne du 26 juin 2002, les coopératives doivent être limitées au niveau départemental.

Ce qui expliquerait les raisons de la non-nationalisation de cette institution à travers le pays.

Cela n’empêche pas la Kotelam de maintenir des relations avec d’autres coopératives étrangères, comme la Conacom au niveau de la république Dominicaine. Kotelam fait aussi partie de l’Association nationale des caisses populaires haïtiennes (Anacaph).

Dans son plan stratégique 2013-2016, la direction centrale de la Kotelam projette d’avoir un portefeuille de 411 millions de gourdes, et un actif total de 547 millions de gourdes, un portefeuille de crédit de 381 millions de gourdes, et atteindre la barre des 100 mille sociétaires.

Cependant, malgré l’essor de cette institution de micro-crédit dans le pays, la capacité de crédit existante demeure insuffisante, par rapport à une demande qui est en constante progression. [jep kft rc apr 28/11/2014 9:45]