Haïti : Pas de cérémonie officielle à Vertières

P-au-P, 18 nov. 2014 [AlterPresse] --- Aucune cérémonie officielle n’est prévue à Vertières (Cap-haïtien/Nord) à l’occasion du 211e anniversaire de la dernière grande bataille gagnée en 1803 par les esclaves face à l’armée coloniale française, ce qui a conduit à l’indépendance d’Haiti en 1804, apprend AlterPresse de source officielle.

« Il n’y aura pas de cérémonie à Vertières », indique le porte parole de la présidence Lucien Jura à l’agence en ligne AlterPresse.

Une offrande florale est prévue au Musée du panthéon national haïtien (Mupanah) aux environs de dix heures locales, précise t-il.

La Bataille de Vertières, déroulée le 18 novembre 1803, s’est soldée par la victoire éclatante de l’armée indigène composée essentiellement d’anciens esclaves sur l’armée de Napoléon qui voulait rétablir l’esclavage sur l’île.

Cette victoire a débouché sur l’indépendance d’Haïti proclamée aux Gonaïves (Nord) le 1er janvier 1804.

Pour marquer cet anniversaire, le Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (Mopod) appelle à une nouvelle manifestation antigouvernementale dans les rues de la capitale.

La manifestation vise à réclamer la libération de « prisonniers politiques », le départ du pouvoir actuel et l’organisation d’élections générales anticipées.

Des élections législatives et municipales sont en retard depuis 2011.

Le parcours de la manifestation a été notifié le 12 novembre à la Police nationale d’Haïti, indique l’avocat Newton Saint Juste. [emb kft gp apr 18/11/2014 01 : 00]