Haïti-Économie : Inquiétudes exprimées par rapport à une éventuelle augmentation des prix des produits pétroliers

P-au-P, 2 sept 2014 [AlterPresse] --- Des spécialistes et syndicalistes de divers secteurs s’inquiètent des retombées négatives d’une augmentation des prix des produits pétroliers, prévue au prochain exercice fiscal d’octobre 2014 à septembre 2015.

Ce sont avant tout « les petites bourses », ayant un très faible revenu, qui vont payer le fardeau », explique l’économiste Eddy Labossière, joint au téléphone par l’agence en ligne AlterPresse.

Étant un « produit transversal », on sait que l’augmentation « va entraîner une augmentation des prix des autres produits », rappelle l’économiste.

Toutefois, analyse Labossière, il est nécessaire d’augmenter les prix du carburant, vu que la « subvention ne profite pas vraiment aux plus démunis » mais à ceux qui ont déjà les moyens pour vivre.

Subvention directe ciblée et autres dispositions nécessaires

L’économiste appelle les autorités à commanditer une étude pour « identifier » et « localiser » les couches défavorisées afin de leur faire bénéficier d’une « subvention directe et ciblée » en établissant « un filet de protection sociale ».

Un comité travaille sur la faisabilité de l’augmentation des prix des produits pétroliers, fait savoir le chef du gouvernement Laurent Lamothe dans un entretien accordé à Radio France internationale (Rfi) dans la matinée du 1er septembre.

Ce comité devrait proposer des « dispositions » de sorte que l’augmentation des prix n’ait pas d’« impacts négatifs » sur les populations.

C’est un comité interministériel, constitué de près d’une dizaine de personnes. Il fonctionne depuis déjà quelques mois, a affirmé à AlterPresse une source au sein de la Primature.

Augmenter les prix des produits pétroliers, c’est augmenter directement et indirectement les prix des courses et ceux du transport des marchandises, indique Changeux Méhu, responsable de la Coordination du secteur du transport terrestre haïtien (Cstth), qui regroupe 10 syndicats de chauffeurs de diverses zones du pays.

Ces syndicats invitent les autorités à indexer les prix locaux du carburant sur les cours mondiaux, de manière à reproduire les variations observées sur le marché international. Un accord avait été trouvé, en ce sens, en 1996, entre les syndicats et le gouvernement d’alors.

« Les autorités haïtiennes augmentent toujours les prix, mais ne les réduisent jamais », déplore Changeux Méhu.

Léo Litholu, secrétaire général Union des parents d’élèves progressistes haïtiens (Upeph), ne doute pas qu’augmenter les prix des produits pétroliers sera « dramatique ».

Alors qu’aucune révision à la hausse de ces produits n’est encore effective, « certaines écoles ont déjà augmenté les frais scolaires » et, en dépit des mesures annoncées de subvention de matériels scolaires, « les prix des livres ont aussi augmenté », fait savoir Léo Litholu.

L’augmentation des prix des produits pétroliers rendra la situation plus difficile pour les parents à faibles moyens, regrette-t-il.

La décision sera quand même adoptée, « ce n’est pas un tract », prévient la ministre de l’économie et des finances, Marie Carmelle Jean Marie, au moment de défendre la loi de finances 2014-2015 devant la commission de l’économie et des finances du Sénat haïtien.

Le gouvernement y voit un moyen de financer le budget.

La gazoline, qui coûte actuellement 200.00 gourdes, pourrait atteindre les 243.00 gourdes vers mars 2015.

Le gasoil, à 60.00 gourdes maintenant, pourrait passer graduellement à 184.00 gourdes, et le kérosène, présentement disponible à 161.00 gourdes, pourrait passer à 185.00 gourdes en mars 2015 (US $ 1.00 = 46.00 gourdes ; 1 euro = 65.00 gourdes aujourd’hui).

Face à cette variation des prix, la secrétaire générale adjointe de la Confédération nationale des éducatrices et éducateurs haïtiens (Cneh), Magalie Georges, appelle les parents à changer de mode de vie en inscrivant leurs enfants dans des établissements scolaires de proximité.

Ce qui les aiderait à réduire les coûts du transport. [srh emb gp apr 02/09/2014 12 :30]