Haïti-Justice : Clifford Brandt prochainement au pénitencier national

P-au-P, 13 août 2014 [AlterPresse] --- Le chef de gang Clifford Brandt - évadé de prison le dimanche 10 août 2014 et capturé à nouveau à Hondo Valle (République Dominicaine), dans l’après-midi du 12 août, devrait être transféré au pénitencier national, une fois qu’il aura fini de répondre aux questions des enquêteurs de la direction centrale de la police judiciaire (Dcpj), fait savoir à AlterPresse le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (Pnh), l’inspecteur Gary Desrosiers.

Après sa capture, le fugitif a passé la nuit au local de la Dcpj, dans la perspective de fournir des informations sur les procédés mis en œuvre pour la réalisation de l’évasion du dimanche 10 août, souligne Desrosiers.

Les organismes de défense des droits humains estiment que Clifford Brandt constitue un « client chaud pour le pouvoir en place ».

Clifford Brandt devrait être jugé, dans un premier temps, pour ce qu’on lui reproche, les actes de kidnapping (enlèvement et séquestration de personnes), mais également pour s’être évadé de prison, ce qui représente un crime quand il y a des morts ou des blessés, estiment des juristes, contactés par AlterPresse.

2 personnes, un prisonnier et un agent de l’administration pénitentiaire, ont été touchées par des projectiles lors de l’évasion du dimanche 10 août 2014, selon les informations disponibles.

Sur 329 détenus, ayant pris la fuite, seulement une vingtaine a été retrouvée.

Le premier ministre Laurent Lamothe demande à toutes les unités de la Pnh de se mobiliser « pour retrouver et arrêter tous les évadés » du 10 août 2014.

Il se dit également favorable à un « renforcement des prisons », en ajoutant des caméras et d’autres gadgets de surveillance.

Lamothe envisage également l’usage de « bracelets électroniques » que porteraient désormais les détenus. [srh kft rc apr 13/08/2014 16:10]