Haïti-Évasion : Les autorités dominicaines revendiquent la capture de Clifford Brandt

P-au-P, 13 août 2014 [AlterPresse] --- La capture, dans l’après-midi du mardi 12 août 2014, du présumé chef de gang Clifford Brandt, 48 heures après son évasion spectaculaire de la prison de la municipalité de Croix-des-Bouquets, suscite une petite polémique du côté de la République Dominicaine, où les autorités voisines d’Haïti réclament les lauriers de cette arrestation.

Clifford Brandt a été appréhendé, en compagnie de deux autres fugitifs, à Hondo Valle, non loin de la frontière haitiano-dominicaine, selon les médias dominicains citant le ministre des forces armées de la république voisine d’Haïti, l’Amiral Sigfrido Pared Perez.

Une patrouille de soldats dominicains aurait capturé les trois hommes qui n’ont offert aucune résistance, ajoute-t-on dans la dépêche.

Dans la soirée du 12 août, les autorités haïtiennes ont annoncé une opération des forces locales, menée conjointement avec leurs homologues dominicaines.

46 policiers nationaux ont été déployés pour que Brandt et trois autres fugitifs puissent être capturés à Savann Bonm, un quartier de Cornillon / Grand Bois, selon le premier ministre Laurent Lamothe.

Au-delà de cette contradiction et de la guerre médiatique qu’elle pourrait augurer, plus de 200 détenus de la prison civile de Croix-des-Bouquets sont encore en cavale.

Officiellement, 19 ont été arrêtés et seulement une centaine d’autres ont été identifiés.

Aucune information n’est fournie, cependant, sur la quantité d’armes qu’ils auraient prise avant de prendre la fuite. [kft rc apr 13/08/2014 9:50]