Dépêches

Haïti-Littérature : Le plus prestigieux prix mexico-québécois de poésie, décerné à Anthony Phelps


mardi 12 août 2014

P-au-P, 12 août 2014 [AlterPresse] --- Le poète québécois, d’origine haïtienne, Anthony Phelps, est le récipiendaire du prix international de poésie « Gatien Lapointe – Jaime Sabine » pour son œuvre « Femme Amérique » (Mujer America, en Espagnol), apprend AlterPresse.

L’annonce a été faite le mercredi 6 août 2014 à Mexico.

Octroyé par le Séminaire de culture mexicaine et le Festival international de la poésie de Trois Rivières, le prix annuel de poésie récompense cette œuvre, dans laquelle, selon l’acte du jury, se « juxtaposent la nature, la mémoire poétique et la vie pour approfondir son histoire personnelle dans le poème ».

Poète, romancier, et conteur, Phelps a été emprisonné en Haïti sous le régime dictatorial de François Duvalier (1957-1971). Il est, par la suite, parti en exil pour le Canada, où il s’installe.

Il a vécu, pendant un certain temps, au Mexique dans les années 1980.

Considéré comme une figure morale de la résistance à l’autoritarisme, l’auteur a su utiliser son art pour faire face à la dictature de l’époque, qui a obligé de nombreuses personnes à prendre les routes de l’exil.

« Sa résistance à toute oppression a fait que sa poésie raconte la douleur, tout en célébrant la vie. La poésie de Phelps reflète son universalité et son errance à travers le monde, sans laisser de côté son esprit caribéen de célébration », déclare Silvia Molina, présidente du Séminaire de culture mexicaine, au sujet du primé de l’édition 2014 de cette récompense, vieille de plus d’une décennie.

Auteur de deux poèmes bilingues (Français-Espagnol), Mujer America et Este es mi pais (Mon pays que voici, en Français)’’, Anthony Phelps est l’auteur de près d’une quinzaine de recueils de poésies, écrites en Français, dont « Eclats de silence » et « Orchidée nègre ».

Né, à Port-au-Prince, le 25 août 1928, Phelps a déjà reçu le prix Casa de las Americas, en 1980 et 1985, et le prix Ouessant du Livre insulaire, en 2012.

Il recevra le prix de poésie « Gatien Lapointe – Jaime Sabine », lors de la XVIe réunion des poètes du monde latin, qui aura lieu du jeudi 23 au jeudi 30 octobre 2014 dans trois villes mexicaines.

Par cette prime, le récipiendaire gagne 50 mille pesos mexicains, soit près de 4 mille dollars américains.

Une prime, qui sera doublée en 2015, selon le jury.

Possédant un volet mexicain et québécois, cette prime récompense, de manière alternative, un poète mexicain, élu par un jury canadien de Québec (les années impaires), et un poète de Québec, sélectionné par un jury mexicain (les années paires).

Le prix a été créé afin de consolider et stimuler les relations littéraires bilatérales entre le Mexique et le Québec.

Il est accompagné d’une bourse et d’une coédition bilingue des poèmes du lauréat sur disque compact. [mm kft rc apr 12/08/2014 11:55]