Español English French Kwéyol

Haïti-Justice : La Pohdh appelle à la réouverture du dossier du prêtre Jean Pierre-Louis, 16 ans après sa mort

P-au-P, 4 août 2014 [AlterPresse] --- Le secrétariat exécutif de la Plateforme des organisations de défense des droits humains (Pohdh) appelle les autorités judiciaires à déclasser le dossier d’assassinat du prêtre Jean Pierre-Louis, tué le 3 août 1998.

« Les autorités judiciaires de la juridiction de Port-au-Prince doivent ressusciter le dossier d’assassinat du père Jean Pierre-Louis », réclame le secrétariat exécutif de la Plateforme dans un communiqué à l’occasion des 16 ans de l’acte.

En plus du cas Jean Pierre-Louis, la plateforme demande à la justice de revenir sur les dossiers de tous les militants et défenseurs de droits humains abattus par des bandits sur les 20 dernières années.

Elle mentionne, entre autres, le cas d’un autre prêtre, Jean Marie Vincent, et celui du journaliste Jacques Roche.

La Plateforme dénonce un actuel « mariage » entre les individus de tendance « macoute » et ceux d’ascendance « lavalas » ajouté à une posture « duvaliériste (dictatoriale) » qui continue de freiner le système judiciaire.

Tout en réclamant l’indépendance du pouvoir judiciaire vis-à-vis du pouvoir exécutif et l’éradication de l’impunité, la Pohdh annonce une série d’initiatives pour trouver justice en faveur des militants, défenseurs de droits humains assassinés sur les deux dernières décennies.

« Nous allons entreprendre des mobilisations pour réanimer le dossier (celui du Prêtre Jean Pierre-Louis) », a fait savoir le secrétaire exécutif de la Pohdh Antonal Mortimé joint par AlterPresse.

Parmi les actions qui seront entreprises figurent des manifestations publiques, une pétition et des sit-in devant certains locaux d’institutions publiques concernées.

Les organisations de défense des droits humains, continuent de discuter autour d’un calendrier précis de cette mobilisation. [srh kft gp apr 04/08/2014 15 :40]