Un nouveau directeur à la tête de l’éducation dans le Sud-Est d’Haïti, malgré une violente manifestation syndicale

Correspondance Gerdy Jérémie

Jacmel, 13 juin 2014 [AlterPresse] --- Malgré les protestations des syndicats d’enseignantes et d’enseignants, Presner Sylvaince a été installé, le mercredi 11 juin 2014, comme nouveau directeur départemental de l’éducation dans le Sud-Est d’Haïti.

Pour la cérémonie d’installation, plusieurs centaines d’écolières et d’écoliers, notamment des lycéennes et lycéens, accompagnés de professeurs et d’autres membres de la société civile, étaient massés très tôt le matin, aux environs de 8:00 (12:00 gmt), devant les locaux, hautement sécurisés, du bureau de la direction départementale.

9:30 locales. Escorté de ses partisans et sympathisants, le nouveau responsable de l’éducation s’apprête à être installé.

Jets de pierres et de bouteilles, barricades de pneus usagés enflammés, une vive tension éclate entre des protestataires et les partisans de Presner Sylvaince.

La police nationale départementale se mêle de la partie, tirant des projectiles et des grenades de gaz lacrymogène pour disperser la foule des manifestants.

Entre-temps, Sylvaince attend impatiemment son installation officielle.

Il faudra une heure aux forces de l’ordre pour disperser la foule.

A cet instant, Rood Kart Fleurant, le coordonnateur de la cellule technique du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), chargé de faire cette installation, qui, jusque-là, s’était mis à couvert, se présente pour procéder à l’installation.

Presner Sylvaince est alors installé comme directeur départemental de l’éducation nationale dans le Sud-Est.

Mais, il doit toujours faire face aux critiques des syndicalistes lui reprochant d’être « immoral ». Sylvaince serait lié à plusieurs scandales et aurait même fait de la prison, selon eux.

De plus, Sylvaince ne serait pas le véritable gagnant du concours qui aurait été organisé, suite à un appel à candidatures lancé par le Menfp. Il aurait été plutôt choisi sur la base d’accointances politiques, affirment les syndicalistes enseignants.

Le directeur contesté rejette, d’un revers de mains, ces accusations qu’il qualifie de « sans fondement », tout en déclarant que son casier judicaire est vierge.

Le représentant du ministère, Rood Karl Fleurant, déclare que Presner Sylvaince a été sélectionné par le ministère, parmi les autres candidats, comme celui qui répond le mieux au profil requis.

Fleurant exhorte le nouveau directeur départemental à s’assoir avec les syndicats d’enseignants et tous les protagonistes de l’éducation, dans le département, en vue de la réalisation des examens d’Etat qui débuteront, le mardi 17 juin 2014, à travers tout le pays.

Dans son discours de circonstance, le nouveau directeur départemental de l’éducation nationale promet de d’utiliser tous les moyens et stratégies nécessaires pour le bon déroulement des examens d’Etat 2014.

Sylvaince déclare être prêt à travailler avec toutes les entités du système pour l’avancement de l’éducation dans le département du Sud-Est.

Originaire de Jacmel, Presner Sylvaince enseigne les mathématiques depuis 10 ans (2004). Il est également juriste.

Il a travaillé comme chargé d’affaires au Menfp (2013-2014), puis comme technicien à la direction générale du ministère (début 2014).

Le vendredi 6 juin 2014, le ministère avait échoué à installer une autre personnalité à ce poste de directeur départemental de l’éducation, en raison de la grogne des syndicats d’enseignantes et d’enseignants. [gj kft rc apr 13/06/2014 10:45]