Haïti : Validation du rapport sur les objectifs du millénaire pour le développement

P-au-P, 13 mai 2014 [AlterPresse] --- Le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) et le gouvernement haïtien ont validé le rapport sur les objectifs du Millénaire pour le développement (Omd), indique un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Ce rapport, validé à l’issue d’un atelier déroulé le jeudi 8 mai 2014, sera rendu public en juin 2014.

L’atelier a permis de présenter la méthodologie du rapport Omd 2013, les tendances constatées ainsi que les contraintes qui ont entravé certaines réalisations.

Les Omd visent à éliminer l’extrême pauvreté et la faim, assurer l’éducation primaire pour toutes et pour tous, promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, et réduire la mortalité des enfants (de moins de cinq ans).

Ils tendent aussi à améliorer la santé maternelle, combattre le virus de l’immuno-déficience humaine / syndrome immuno-déficitaire acquis (Vih/Sida), le paludisme et d’autres maladies, assurer un environnement durable et mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

« Les Omd constituent un cadre de référence international, qui permet aux gouvernements nationaux et aux institutions internationales de développement de travailler de concert vers des objectifs communs », rappelle le communiqué.

Le manque de politique publique nationale actualisée, comme pour l’emploi, les contraintes budgétaires ou une faible capacité de mise en œuvre et de gouvernance constituent de nombreux obstacles relevés dans le pays.

Les problématiques de coordination, entre les différents protagonistes, représentent aussi des enjeux affectant tous les secteurs.

Toutefois, depuis 2000, des progrès notables ont été enregistrés en ce qui concerne l’éducation et la parité entre filles et garçons sur les bancs des cycles primaire et secondaire.

L’atelier de validation du jeudi 8 mai 2014 a réuni les représentantes et représentants du gouvernement haïtien, des agences des Nations Unies ainsi que les parties prenantes de la société civile, pour entériner les résultats et analyses compilées dans le rapport. [emb kft rc apr 13/05/2014 9:00]