Haïti–Culture : Le centre « Pyepoudre » reprend officiellement pied, 4 ans après le séisme

P-au-P, 24 avril 2014 [AlterPresse] --- Quatre ans après les dommages subis dans le tremblement de terre du 12 janvier 2010, le centre culturel Pyepoudre lance une semaine d’activités et de portes ouvertes, observe l’agence en ligne AlterPresse.

A l’occasion du 27 avril 2014, qui ramène ses 25 ans d’existence, le centre Pyepoudre inaugure un nouveau local à Port-au-Prince.

Trois collaborateurs et plusieurs centaines d’ouvrages ont disparu dans le séisme.

De janvier 2010 à avril 2014, l’absence d’un local de référence n’a pas favorisé la mise en train d’activités régulières : l’atelier de débats et de lecture était désagrégé, tandis que les ouvrages étaient stockés chez un bon samaritain.

Malgré tout, le centre Pye Poudre a pu offrir des représentations, comme une pièce jouée en France.

Avec la réouverture officielle de fin avril 2014, le voeu est de voir revenir et augmenter l’effectif de 2,500 jeunes (femmes et hommes) qui fréquentaient le centre, souhaite la directrice exécutive, Paula Clermont Péan, également chorégraphe, metteure en scène, actrice, conteuse et écrivaine.

Les jeunes, attendus, seront rodés en diverses sessions de formation, afin de devenir « des cadres » aptes à « rehausser le secteur culturel ».

Pyepoudre prévoit, ainsi, de créer des clubs de débats sur divers domaines, notamment le théâtre et le cinéma, des clubs de lecture, d’animer des cours de danse contemporaine et des ateliers de théâtre, entre autres.

En plus d’un cybercafé d’une dizaine d’ordinateurs, Pyepoudre invite ces jeunes à utiliser également sa bibliothèque disposant de 10,000 ouvrages actuellement.

Par ailleurs, la troupe théâtrale du centre culturel PyePoudre sera en prestation, du samedi 3 au dimanche 18 mai 2014, à Luxembourg, dans un festival de théâtre et de films. [srh kft rc apr 24/04/2014 12:30]