Español English French Kwéyol

Haïti-Dialogue national : L’Onu et les membres de « Core Group » encouragent les acteurs à trouver un accord

P-au-P, 24 janv. 2014 [AlterPresse] --- La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’organisation des Nations Unies (Onu) en Haïti, la Trinitéenne Sandra Honoré, et le « Core Group » s’attendent à un accord menant à des élections en 2014 et au renforcement de la gouvernance démocratique, à l’issue du dialogue national, entre les différents secteurs de la classe politique haïtienne, annoncé pour ce vendredi 24 janvier 2014.

Le « Core Group » est constitué des représentants et ambassadeurs du Brésil, de l’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Union Européenne (Ue), du Canada, et de l’organisation des États américains (Oea).

L’évènement, attendu ce 24 janvier, impliquera les représentants de l’exécutif, du parlement et de plusieurs partis politiques, autour de la gouvernance, des élections et la Constitution.

Dans un communiqué, l’Onu ainsi que les pays du « Core Group » disent encourager « vivement les acteurs à ce que ce dialogue favorise un accord menant à des élections libres, transparentes et inclusives, en 2014, ainsi qu’au renforcement de la gouvernance démocratique ».

Ces thèmes, qui sont le fruit d’un consensus entre les parties, ne reflète aucunement des intérêts particuliers, soutient la Conférence épiscopale (catholique romaine) d’Haïti (Ceh), médiatrice des discussions.

Toutefois, plusieurs voix, au niveau de la société civile, se sont élevées pour suggérer la prise en compte, dans le cadre de ce dialogue, de questions fondamentales en rapport à l’exclusion économique et sociale, la problématique des relations haïtiano-dominicaines, entres autres. [jep kft rc apr 24/01/2014 12:25]