Español English French Kwéyol

Haïti-Culture : Des auteurs d’horizons divers se côtoient à la 1ère édition de la foire internationale du livre

P-au-P, 13 déc. 2013 [AlterPresse] --- La foire internationale du livre qui se déroule du jeudi 12 au dimanche 15 décembre a permis à des auteurs d’horizons divers de se côtoyer dans les jardins du palais municipal à Delmas 33, observe AlterPresse.

Il était environ 11 hres 30 am, ce 13 décembre. L’atmosphère était plutôt calme à cette foire qui a accueilli des participants, pour la plupart des écoliers en uniformes.

Les acheteurs ainsi que les auteurs haïtiens et étrangers se faisaient quelque peu rares dans ce marché du livre où l’écrivain Franckétienne est l’invité d’honneur.

Devant les stands de plusieurs maisons d’éditions nationales comme ceux de C3, Choukoune, Henri Deschamps et l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh), les acheteuses et acheteurs ont été peu nombreux.

Pour une première expérience, « la foire marche très bien » mais, ce sera meilleur samedi et dimanche, espère Franckétienne avec un air d’optimisme.

Franckétienne dispose de plus d’une vingtaine de titres à cette foire, notamment « les échos de l’abime », « fleurs d’insomnie », « la nocturne connivence des corps inverses », « et la voyance explose », « d’un pur silence inextinguible » et « clavier de sel et d’ombre ».

50 % de remise sur les titres sont octroyés par la Dnl aux acheteurs, à l’exception des livres de Franckétienne pour lesquels les acheteurs bénéficieront de 80% de remise.

Cette foire devrait réunir plus de 10 mille titres, une trentaine d’auteurs haïtiens et une vingtaine d’écrivains étrangers.

Vivant aux Etats-Unis, la romancière haïtienne, Jessica Fièvre était présente à cet événement pour exposer deux volumes de compilation de certaines de ses œuvres.

Fièvre est aussi en signature pour ses romans titrés : « le fantôme de Lisbeth » et « les fantasmes de Sophie ».

Interdit aux moins de 18 ans, ce roman est traversé par une histoire politico-érotique où est racontée la vie personnelle de Sophie en quête de sa sexualité, explique la romancière.

Pour sa part, l’écrivaine québécoise Marie Hélène Poitras présente l’ouvrage titré « Bonjour Voisine », paru à Mémoire d’encriers en 2013.

Son œuvre rassemble les textes d’une cinquantaine d’auteurs québécois et haïtiens en une mosaïque de points de vue concernant Haïti et les liens d’amitié unissant les deux peuples.

Des auteurs étrangers de pays comme le Canada, la France, la République dominicaine, Cuba, l’Argentine, le Venezuela devraient être accueillis à cette foire internationale du livre.[emb gp apr 13/12/2013 17 : 00]