Haïti-Développement durable : Des projets de recherche d’une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle

P-au-P, 12 déc. 2013 [AlterPresse] --- Six projets de recherches sont en cours dans le pays dans l’idée d’améliorer la sécurité alimentaire par des solutions innovantes dans le domaine de l’agriculture, apprend AlterPresse.

Cette information a été annoncée dans le cadre du 4e atelier de la Promotion pour le développement / centre technique agricole (Promodev/Cta) le 11 décembre 2013 à l’université Quisqueya.

Intervenant à cet atelier, l’ingénieur-agronome Sardou Jean Denis, coordonateur du Consortium de recherches pour le développement agricole en Haïti (Cordrah), a fait valoir la nécessité qu’une innovation se fasse dans le secteur agricole, « une innovation qui ne se fera pas à travers des laboratoires, et des universités, mais de préférence en milieu paysan ».

« Il n’y a pas suffisamment de chercheurs qui puissent travailler sur l’’ensemble des thématiques, il n’y a pas de nouveaux jeunes étudiants qui sont intéressés à s’investir dans ce secteur innovant », se plaint l’ingénieur-agronome Sardou Jean Denis.

D’après lui, six projets de recherches sont en cours de réalisation dans le pays. Parmi eux, un projet de salinisation dans le département de l’Artibonite, engagé par la Promodev.

Un groupe d’agriculteurs haïtiens et étrangers effectue une recherche sur un modèle de conciliation du reboisement et l’insécurité alimentaire.

L’Université du Roi Christophe de Limonade dans le Nord travaille sur l’amélioration des arachides.

Et la faculté d’agronomie et de médecine vétérinaire (Famv) recherche la manière d’améliorer les petits ruminants et les végétaux notamment comment augmenter et fixer des azotes atmosphériques dans les légumes.

« Recherche pilotée par les producteurs haïtiens pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle en Haïti » est le thème qui a été retenu lors du quatrième atelier du mercredi 11 décembre.

Cet atelier fait suite à celui réalisé le jeudi 26 septembre 2013, autour des problèmes liés à la pêche et à l’aquaculture en Haïti.

L’ingénieur-agronome Talot Bertrand de Promodev dit souhaiter la création d’un réseau de professionnels et de producteurs haïtiens, pour voir comment développer de nouvelles compétences.

Par ailleurs, une plaque d’honneur et mérite a été remise au Père Francklin Armand, pour ses diverses actions dans le cadre de la promotion de la paysannerie et pour sa participation dans la création de plus de deux cent lacs collinaires dans le pays. [jep kft gp apr 12/12/2013 11:15]