Haïti : La présidence consternée par la mort de 30 haïtiens dans un naufrage près de Bahamas

P-au-P, 27 nov.2013 [AlterPresse] --- La présidence haïtienne dirigée par Michel Joseph Martelly se dit « attristée » par la mort de 30 haïtiens noyés non loin des côtes des îles Bahamas, le lundi 25 novembre 2013, après le naufrage de leur embarcation.

Tout en se disant « affecté », le chef de l’État invite les citoyens à ne plus entreprendre « ces pratiques dangereuses ».

Michel Martelly semble être conscient que ces voyages clandestins sont liés à la situation socio-économique du pays.

Pour lui, « la création d’emplois » est le moyen le plus sûr pour « couper court » à ces initiatives.

Ces voyages sont surtout entrepris par les Haitiens quand le pays fait face à des crises socio-politico-économiques. [srh emb gp apr 27/11/2013 15 :30]