Español English French Kwéyol

Haïti- Rép. Dominicaine : 83 migrants haïtiens rapatriés à la frontière de Belladère

Correspondance Shella Chauvette

Belladère, 27 nov. 2013 [AlterPresse] --- Quatre vingt trois (83) migrantes et migrants haïtiens, dont 13 femmes et 70 hommes, ont été rapatriés par les autorités dominicaines à la frontière de Belladère (Plateau central), le mercredi 20 Novembre 2013, a constaté l’agence d’information en ligne AlterPresse.

Ce rapatriement survient deux jours après l’expulsion de 40 personnes, dont 32 hommes et 8 femmes, le 18 novembre dernier.

Parmi ces rapatriés, il y avait deux femmes enceintes.

« Les policiers m’ont interceptée pendant que je faisais la lessive. Ils ne m’ont même pas donné la chance de me changer, ni de prendre mes mille pesos qui se trouvaient à l’intérieur de la maison », explique Iphonia Lazarre, une migrante rapatriée.

L’Association des femmes dévouées pour le développement de Los-Puertes, (Afddl) condamne les agissements de la migration dominicaine, qui continue d’ignorer toutes les procédures légales de rapatriement.

Ces autorités dominicaines mettent en péril l’intégrité physique des personnes rapatriées, en les transportant dans de mauvaises conditions, critique l’Afddl.

« Ce n’est pas possible de traiter des êtres humains d’une telle manière », déplore Léonide Ledoux, membre de cette association.

Aucune des personnes rapatriées ne disposait d’un certificat de rapatriement, contrairement à ce qu’exige le protocole d’accord sur les mécanismes de rapatriement, apprend-on.

« Rapatrier des femmes enceintes et des enfants à bas âge, sans les conditions humaines minimales, c’est violer les conventions, les traités internationaux », fustige la coordonnatrice de l’organisation pour le développement de Croix-Fer (Odc), Yvonne Cyriaque.

Les habitants de Belladère critiquent l’irresponsabilité des autorités haïtiennes, qui n’ont rien fait pour faire cesser les mauvais traitements infligés aux migrantes et migrants haïtiens.

Le 1er novembre 2013, 142 migrantes et migrants haïtiens ont été également rapatriés à la frontière de Belladère. [sc emb rc apr 27/11/2013 15:50]