Español English French Kwéyol

Haïti-Rép. Dom./Dénationalisation : Wyclef Jean sort une chanson pour demander le retrait de la décision

P-au-P, 11 oct. [AlterPresse] --- « Natasha Bachata » est le nouveau titre du chanteur Wyclef Jeannelle Jean publié ce vendredi 11 octobre sur son compte twitter, un texte basé sur la dénationalisation de milliers de Dominicains, apprend AlterPresse.

La musique emprunte le rythme du bachata d’origine dominicaine et le sujet abordé est la décision sur la dénationalisation de milliers de Dominicains, la plupart d’ascendance haïtienne, prononcée le 23 septembre dernier par la Cour constitutionnelle.

« (…) Ils coupent la canne dans les bateys, les étudiants étudient à Santiago pour devenir médecins à Santo-Domingo, Natasha est Dominicaine… mais leurs enfants n’auront pas d’identité », chante Wyclef Jean en Créole haïtien.

Wyclef dit qu’il « le respecte » mais appelle le personnage de sa chanson, Natasha, à demander à son « père » de revenir sur sa décision.

« Ce sont des Haïtiens-Dominicains, ils ne peuvent vivre sans identité…Changez cette loi, ils ne peuvent vivre sans identité », ajoute-t-il.

Il joint ainsi sa voix à plusieurs organisations dénonçant ce processus de dénationalisation comme un coup violent contre la diaspora haïtienne en République Dominicaine.

C’est la seconde fois que le chanteur sort un titre en rapport à la conjoncture en Haïti en 2013.

Dans un test-pressing sorti en juin, l’ancien candidat à la présidence a réglé ses comptes, sous forme de reproches dissimulés, avec plusieurs personnes, dont le président Michel Martelly, et l’ancien président étasunien William Jefferson (Bill) Clinton. [kft gp apr 11/10/2013 13 :45]