Haïti-République Dominicaine : L’importation illicite des œufs se poursuit à Toman

Correspondance Ethzard Cassagnol

Fonds-Verrettes, 2 août 2013 [AlterPresse] --- L’importation illicite des œufs en provenance de la République Dominicaine se poursuit notamment à Toman, une localité de Ganthier non loin de Fonds-Parisien (département de l’Ouest), selon les témoignages recueillis par AlterPresse.

L’interdiction contre les produits avicoles en provenance de la République Dominicaine a été prise au début du mois de juin 2013 par le gouvernement haïtien à cause de l’existence de foyers d’infections respiratoires très aiguës dans le pays voisin.

Officiellement, cette interdiction est maintenue et la République Dominicaine a même envisagé d’aller s’en plaindre auprès de l’Organisation mondiale du commerce (Omc).

Le long de la frontière cependant, les produits interdits continuent d’être importés en douce. Ils se retrouvent même dans des marchés publics en Haïti. L’un de leurs points d’entrée sur le territoire national semble être la localité de Toman.

« Des œufs dans des emballages installés au bord d’une route de Toman auraient été destinés à être transportés à Port-au-Prince, à la mi-juillet 2013 », rapportent des riverains.

Ces œufs viennent de la République Dominicaine, font savoir plusieurs témoins.

Les œufs emballés dans plusieurs boites ont été recouverts de bananes pour échapper aux regards, explique-t-on de même source.

« Cette activité illicite se réalise chaque jour par les commerçantes et commerçants de la zone, faute d’un service de surveillance », déclare un habitant de Toman.

Il souhaite la prise d’une décision urgente en vue de protéger les consommateurs d’œufs à Toman, réputée pour ses activités de contrebande.

En fait, pour plusieurs habitants et habitantes de la zone la défaillance se situe au niveau de la douane de Ganthier où les véhicules en provenance de Fonds-Verrettes et de Toman ne seraient pas suffisamment inspectés.

Des structures comme les Conseils d’administration des sections communales (Casec), des Assemblées des sections communales (Asec) et de la mairie de Ganthier brillent aussi par leur inertie. [ec emb kft gp apr 02/08/2013 11 :55]