Haïti-Eau et assainissement : Un atelier-bilan à deux ans de l’échéance des Omd

P-au-P, 20 juin 2013 [AlterPresse] --- La direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (Dinepa) ainsi que ses partenaires ont organisé, le mercredi 19 juin 2013, un atelier de travail autour des objectifs du millénaire pour le développement (Omd), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

Cet atelier ambitionne d’aboutir à des résultats concrets en matière d’assainissement pour Haïti, moins de deux ans avant l’échéance de 2015.

« Certaines améliorations restent à faire pour les objectifs du millénaire 2015, définis depuis l’an 2000 », reconnaît le directeur général de la Dinepa, Lionel Duvalsaint.

Pour lui, c’est le moment de dresser un bilan sur ce qui a été fait pendant ce laps de temps, ce qui reste pour les deux ans restants et ce qui sera programmé pour les prochaines années.

« En l’an 2000, entre 50 à 52 % de la population avaient accès à l’eau potable. 13 ans après, 70 % de la population y ont accès ».

Cependant, les avancées se font moins rapidement en assainissement.

Des stations d’excrétas sont déjà construites dans plusieurs départements géographiques du pays, notamment deux dans l’aire métropolitaine de la capitale Port-au-Prince (Ouest), un aux Cayes (Sud), un autre à Saint-Marc (Artibonite), un dernier construit à partir des fonds du trésor public à Limonade (Nord).

Au moins 95% de la population devraient avoir accès à l’eau potable, et 75% à des conditions appropriées d’assainissement, estime Duvalsaint.

Concrétiser de tels objectifs nécessite des moyens et des ressources disponibles.

Pour le suivi des progrès réalisés, il faut une convergence de plusieurs indicateurs, tels : la non-défécation à l’air libre, le concept du logement complet, la fourniture des espaces adéquats, l’ancrage institutionnel du secteur, l’appui aux municipalités, la promotion de l’entretien et de l’utilisation exclusive des toilettes familiales, la gestion et l’entretien des installations sanitaires.

En plus de faire que chaque Haïtienne et chaque Haïtien jouissent d’un assainissement adéquat à son domicile, de nouveaux objectifs doivent être visés pour l’horizon 2040.

En relation avec le processus d’élaboration des projets eau, assainissement et hygiène (en anglais,Wash) post-2015, les Nations Unies tiendront, en septembre 2014, une conférence autour des indicateurs pertinents.

En mai 2011, en collaboration avec l’organisation panaméricaine de la santé / organisation mondiale de la santé (Ops/Oms) et le fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), le ministère allemand de la coopération économique et développement (Bmz) avait réalisé, à Berlin, une consultation mondiale sur l’évolution des objectifs du millénaire pour le développement. [jep kft rc apr 20/06/2013 12:20]