Haïti-Intempéries : La protection civile opte pour un plan familial d’urgence, en cas de risques d’inondation

Par Jean Élie Paul

P-au-P, 06 juin 2013 [AlterPresse] --- Le Comité technique, éducation, sensibilisation publique (Ctesp), une unité au sein du secrétariat de la gestion des risques et des désastres (Spgrd), annonce une série d’actions de communication et de sensibilisation, dont une campagne ciblant la famille, durant toute la période cyclonique (qui s’étend du 1er juin au 30 novembre).

« Le plan familial d’urgence consiste à permettre à chaque famille de s’organiser et de se préparer en cas d’alerte ou de catastrophe », indique l’expert national en sensibilisation et communication du programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), Jean Edgard Célestin.

La campagne « An n prepare n pou n pwoteje fanmi n » (préparons-nous à protéger notre famille » est l’objectif-phare pour cette année 2013, fait savoir la protection civile au cours d’une rencontre avec la presse le mercredi 5 juin 2013.

Cette campagne consiste à recommander à la population des voies et moyens, susceptibles de l’inciter à préparer un plan familial d’urgence.

« Pwoteksyon sivil se nou tout » (la protection civile - c’est-à-dire lutter et se prémunir contre les risques majeurs - est l’affaire de nous toutes et tous) est le thème principal retenu pour la troisième année consécutive.

D’autres thèmes spécifiques sont développés afin d’éviter les catastrophes qui pourraient affecter le pays, comme les risques de tremblements de terre.

Parmi ces thèmes spécifiques, il convient de mentionner : « Tranbleman tè, se chak jou pou nou pare nou » (il faut se préparer quotidiennement au risque de tremblement de terre) et « kouri ka sove la vi w » « courir peut sauver votre vie » en cas d’alerte au tsunami.

Le plan de sensibilisation, mis en œuvre par la protection civile nationale, ambitionne de promouvoir et d’inciter à construire la résilience des communautés face aux risques susceptibles de les affecter.

Quelques 600 mille personnes pourraient être directement affectées, et plus de 200 mille personnes pourraient avoir besoin d’une assistance urgente et d’un évacuation temporaire, selon les projections de la direction de la protection civile pour l’année 2013 en Haïti.

« Les autorités haïtiennes et la communauté humanitaire internationale ont notamment mis à jour les plans de contingences, nationale et départementale, les listes des abris d’évacuation d’urgence dans les zones vulnérables », rappelle le Ctesp.

Une boite à outil électronique du Ctesp (un espace en ligne, contenant toutes les informations relatives à la question de la protection civile) fait partie du système de prévention et de communication, susceptible de permettre une révision du plan d’évacuation ainsi qu’une mise à jour de la liste des abris provisoires.

Parmi les activités, envisagées par la protection civile, figurent les vendredis de la protection civile : un programme ludique de prévention de catastrophes, qui tient compte des pratiques communautaires.

« Une initiative qui permet aux jeunes écolières et écoliers d’apprendre de nouvelles connaissances sur la prévention de catastrophes, mais aussi de se préparer en cas d’urgence. Les trois derniers vendredis de la protection civile ont été réalisés, tour à tour, au lycée Firmin de Port-au-Prince, au lycée Tertullien Guilbeau de Port-de-Paix et au collège privé Cats Pressoir de Port-au-Prince ».

Dans le cadre de la quinzaine de la protection civile - qui a démarré le 1er juin dernier et qui sera clôturé le vendredi 14 juin 2013 -, est prévu un rallye de la protection civile devant se tenir au mois de juillet prochain, toujours dans le but d’encourager des changements de comportement chez les communautés.

« Cette initiative vise à porter des écolières et écoliers, en provenance des dix départements géographiques du pays, à explorer les montagnes d’Haïti et à œuvrer dans une perspective d’entamer une véritable mobilisation des jeunes générations pour assumer la prise en charge de l’environnement », insiste le Comité technique, éducation, sensibilisation publique (Ctesp) de la protection civile.

18 cyclones, dont 9 pouvant se transformer en ouragans, sont annoncés pour l’année 2013. [jep kft rc apr 06/06/2013 10:05]