A travers Haiti

Haïti – Paysannerie : Plusieurs milliers dans les rues de Hinche à l’occasion des 40 ans du Mpp


samedi 23 mars 2013

De notre envoyé spécial Ronald Colbert

Papaye (Hinche), 23 mars 2013 [AlterPresse] --- Plusieurs milliers de personnes (autour de 40,000 selon les organisateurs) ont tenu, dans le calme, une grande démonstration populaire, le vendredi 22 mars 2013, dans les rues de Hinche, au terme d’une semaine de congrès marquant les 40 ans d’existence du mouvement paysan de Papaye (Mpp), a observé l’agence en ligne AlterPresse.

En provenance de différentes zones du plateau central, au moins une vingtaine de camions, remplis de militantes et militants paysans, se sont dirigés, tôt dans la matinée du 22 mars, en direction de Sant Lakay (le centre de formation du Mpp).

Les uns revêtaient des maillots rouges à l’effigie du Mpp, les autres portaient des chapeaux de paille, sur lesquels étaient inscrits des messages revendicatifs.

Toutes et tous se sont rués en nombre, de Sant Lakay jusqu’au bourg de Hinche (environ 7 km) en chantant des refrains chers au Mpp. Un camion, avec un système sonore adéquat et des instruments de musique, créait l’ambiance et animait la foule en marche.

Entre-temps, de nombreuses personnes attendaient, à proximité du pont Gwayamouk (Aguamucho) et à l’intérieur de la ville de Hinche, l’arrivée de la foule de manifestantes et manifestants.

En éclaireurs, des membres du Mpp sillonnaient plusieurs rues de Hinche en distribuant des chapeaux de paille, sur lesquels étaient inscrits divers slogans. Pour le congrès du 40e anniversaire, environ 25,000 chapeaux de paille ont été préparés.

Parallèlement, des maillots de couleur rouge à l’effigie du Mpp étaient offerts aux habitantes et habitants contre 125.00 gourdes l’unité (US $1.00 = 44.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui).

Des commentaires fusaient parmi les habitantes et les habitants de Hinche sur l’itinéraire accompli par le mouvement paysan de Papaye en 40 ans d’existence.

Le nombre important de manifestantes et manifestants a favorisé la vente, à la mi-journée du vendredi 22 mars 2013, chez petites commerçantes et petits commerçants, détaillants de boissons (y compris eau potable), de bonbons et d’autres produits de consommation rapide.

Avant la mise en branle de la manifestation, un véhicule départemental de la police s’est rendu sur place au Sant Lakay pour mettre au point, avec les dirigeants du Mpp, les derniers éléments de planification. A bord de véhicules spéciaux, des agents de l’unité départementale de maintien d’ordre (Udmo) campaient sur la route nationale No. 3 (près du pont Gwayamouk) ainsi qu’au carrefour des routes de Bassin Zim et de Thomassique.

Finalement, vers 13:00 locales (17:00 gmt), la tête du cortège a commencé à descendre la dernière pente avant le pont Gwayamouk.

Du pont, une vue de l’ampleur de la manifestation, avec un défilé de personnes en chapeaux et en maillots, qui se dirigeaient résolument vers la place publique Charlemagne Péralte de Hinche. Là, des habitantes et habitants se rassemblaient progressivement afin de vivre l’événement de cette fin du mois de mars 2013, symbolisant les 40 années du mouvement paysan de Papaye.

Sur tout le parcours, de Sant Lakay à la place publique de Hinche, la circulation automobile et piétonnière était interdite, cédant le pas aux manifestantes et manifestants. Des voyageurs et des socioprofessionnels, qui ont dû interrompre leur voyage diverses autres communes du Plateau central au passage du cortège, ont manifesté leur solidarité avec la manifestation en entonnant les refrains revendicatifs.

En tête du cortège, différents dirigeants du Mpp, dont le porte-parole Chavannes Jean-Baptiste.

Sur la place Charlemagne Péralte, Jean-Baptiste a fait étalage de ses talents de danseur au son de la musique entraînante et revendicative de musiciennes et musiciens montés sur un camion d’animation de la marche.

Après quelques mises au point techniques, au milieu de la foule de personnes, dont certaines arboraient de grandes affiches de revendications, le Mpp a délivré la déclaration finale du congrès du 40e anniversaire, ponctuée de vivats et d’applaudissements en signe d’approbation des desiderata.

Chavannes Jean-Baptiste a exprimé son étonnement du nombre de personnes (plusieurs milliers) qui ont participé à la marche du 22 mars. Il a aussi salué la présence des 1,800 délégués paysannes et paysannes ainsi que des invités représentants d’organisations partenaires nationales, d’institutions et d’organisations des Caraïbes (dont la République Dominicaine), d’Amérique du Sud, d’Amérique du Nord et d’Europe.

Les manifestantes et manifestants se sont, par la suite, dispersés.

Beaucoup d’entre eux ont refait, à pied, le chemin inverse, de la place Charlemagne Péralte de Hinche en direction de Sant Lakay. Là, un repas de circonstance les attendait.

Ils ont alors pris leurs bagages pour rejoindre leurs localités respectives, où ils devront faire part du déroulement du congrès du 40e anniversaire et des résolutions adoptées pour l’avenir des groupements, unités de base du mouvement paysan de Papaye (Mpp). [rc apr 23/03/2013 0:00]