Haïti-Politique : L’actualité de la pensée du prêtre, journaliste et militant Karl Levêque

P-au-P, 18 mars 2013 [AlterPresse] --- La présence de Jean-Claude Duvalier sur le territoire haïtien narguant les victimes de son régime devant une justice trop complaisante remet au goût du jour la pensée-action de ce prêtre, journaliste et militant du mouvement démocratique, Karl Lévêque.

Ce 18 mars 2013 ramène le vingt-septième anniversaire de sa disparition tragique, alors qu’il se préparait à rentrer définitivement en Haïti après son exil au Canada.

Il était parmi les premiers exilés à fouler le sol national au lendemain de la révolte du 7 février 1986, qui avait contraint le dictateur Jean-Claude Duvalier à fuir le pays.

Pour Marc-Arthur Fils-Aimé, directeur de l’Institut culturel Karl Lévêque (Ickl) comme pour Tony Cantave, professeur de géographie économique à l’Université d’État d’Haïti, il ne fait pas l’ombre d’un doute que « la pensée, les actions de Karl Levêque sont vivantes et actuelles ».

Toutefois, Cantave veut préciser qu’ « on ne peut pas déparier la pensée et les actions de Karl Lévêque, car les deux étaient toujours en accord. Il avait une praxis ».

« S’il vivait, il renforcerait son analyse sur le duvaliérisme. Il a été l’un des tout premiers à attirer l’attention sur la nécessité de combattre radicalement le duvaliérisme comme sous-système du système capitaliste. Il a rapidement compris que le départ de Jean-Claude [Duvalier] n’était qu’un premier pas de la lutte. Pour lui, le duvaliérisme a dominé l’après 7 février », avance Fils-Aimé.

Lévêque n’a pas eu le temps de savourer longuement la conquête – quoique comprise comme détournée par certains – du 7 février 1986. Il a rendu l’âme 41 jours après.

Le professeur Cantave se réfère à deux textes de Lévêque pour renforcer sa thèse de l’actualité de la « praxis Karl Lévêque » : « Pourquoi Duvalier si longtemps ? », publié dans la revue l’Autre actualité # 12 (printemps 1986) et un inédit « Pourquoi 28 ans de duvaliérisme ? » (daté du 2 février 1986).

« Karl fut l’un des premiers, sinon le premier, à s’appesantir sur le discours mystique et mystificateur de François Duvalier avec la publication, dans la Revue Nouvelle Optique, de l’article intitulé : L’interpellation mystique dans le discours duvaliérien Vol 1 No 4 – Montréal, 1971 », a écrit Cantave en 2012 dans un article repris par AlterPresse

Que retenir de la pensée et des actions de Lévêque ?

Fils-Aimé retient que le prêtre-militant a su « se servir de la bible au bénéfice des pauvres. Mais pas comme le fait la hiérarchie au service des grandons et des multinationales ».

Pour le directeur de l’Ickl, la pensée de Lévêque est une pensée « révolutionnaire, de lutte, d’action, d’analyse et de réflexion ».

« Il liait toujours son discours et ses actions. Il est un exemple d’engagement. C’est pourquoi, il a créé plusieurs institutions pour apporter des réponses concrètes à des situations concrètes », soutient Cantave en citant le bureau de la communauté chrétienne haïtienne de Montréal avec Paul Déjean et le centre international pour les réfugiés Haïtiens (Cirh) avec Paul Déjean et Ernst Verdieu à Montréal.

La fameuse phrase « point n’est besoin de marines pour être sous l’occupation », est aussi à retenir dans le contexte d’occupation du pays mais avec les soldats, argue Fils-Aimé.

Pour la pérennisation de sa pensée

Selon le directeur de l’Ickl, « pour comprendre la réalité haïtienne et participer à sa transformation, il faut lire Karl [Lévêque]. Et c’est de sa pensée que nous partons pour notre travail de structuration, organisation, conscientisation, pour permettre la transformation sociale par et pour les classes populaires ».

Après sa disparition, deux institutions portent son nom.

Le Sant Kal Levèk est créé par Paul Déjean et se spécialise dans le domaine de l’alphabétisation. L’institut Culturel Karl Lévêque (Ickl) est un centre de réflexion, d’analyse sociale et d’éducation populaire.

En 2013, avec un Jean-Claude Duvalier arrogant, insultant même les victimes de son régime sanguinaire, avec la présence de plusieurs figures de l’ère duvaliérienne au pouvoir, Karl Lévêque ne chercherait-il pas encore à comprendre « Pourquoi Duvalier si longtemps ? » [efd gp apr 18/03/2013 16 :20]

Voir ici des éléments biographiques sur Karl Levêque