Espace Femmes

Haïti-Santé : Une maternité flambant neuve à l’Hueh pour la journée internationale des femmes


lundi 11 mars 2013

P-au-P, 11 mars 2013 [AlterPresse] --- A l’ occasion de la journée internationale des femmes, le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp) a inauguré les nouvelles installations du service de la maternité de l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti (Hueh), le 8 mars 2013 à Port-au-Prince.

La ministre Florence Duperval Guillaume a coupé le ruban inaugural en présence de l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique du Nord, Pamela White et du chargé d’affaires a.i de l’ambassade de France, Dominique Delpuech.

Les travaux de mise à neuf du bâtiment ont consisté notamment en la réfection du toit, la mise en place d’un nouveau réseau de distribution d’eau, la réhabilitation du système électrique et l’installation de ventilateurs. Les peintures internes et externes ont été totalement refaites.

La « rénovation complète a été financée à hauteur de 150 000 dollars américains », souligne un communiqué de presse conjoint du gouvernement haïtien, de l’agence américaine pour le développement international (Usaid) et de l’agence française de développement.

L’Usaid, en plus d’exécuter des travaux de rénovation, a fourni une génératrice, un inverter et des batteries qui serviront à alimenter en énergie les trois salles d’opération et la salle d’accouchement, ainsi que des ordinateurs afin d’informatiser les registres des patients.

Selon Delpuech, le choix de faire coïncider l’inauguration et la journée internationale des femmes « n’est pas fortuit ».

Se référant au thème de la journée du 8 mars « une promesse est une promesse : il est temps de passer à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes », le représentant du gouvernement français se donne un satisfecit d’avoir, selon lui, tenu sa promesse à l’égard des mères haïtiennes.

Le directeur exécutif de l’Hueh, le médecin Maurice Fils Mainville n’a pas manqué de saluer le « leadership éclairé » de son ministère de tutelle dans l’aboutissement des travaux.

Aussi promet-il de veiller à ce que « cette maternité soit aussi bien un haut lieu de prestations de service de qualité » et « un haut lieu de formation et d’entrainement des futurs prestataires de soins en matière de santé de la reproduction ».

Pour sa part l’ambassadrice etatsunienne, en félicitant le courage des femmes haïtiennes, se dit « heureuse de voir que nous travaillons à améliorer les services importants pour l’hôpital. »

En déclarant la maternité « symbole de la vie », la ministre
Duperval Guillaume se félicite du fait qu’elle « a été retapée pour donner la vie dans le respect de la dignité humaine ».

Aussi invite-t-elle à compter sur son engagement et à « espérer contre toute espérance » le lancement prochain de la reconstruction de l’Hueh.

Le communiqué conjoint rappelle que « la maternité est un des rares bâtiments de l’hôpital à avoir résisté au séisme du 12 janvier 2010. Malgré son état de délabrement, on y réalisait en moyenne 6 000 accouchements par an, 15 000 consultations en gynécologie et 12 000 en prénatal ».

En attendant de voir s’ériger le nouvel Hueh à Port-au-Prince, la France promet déjà un million d’euros pour financer des programmes de formation professionnelle pour tous les personnels de la maternité durant la période 2013-2015. [efd kft gp apr 11/03/2013 00:25]