Haïti/Reconstruction post-séisme : Le film « Assistance mortelle » de Raoul Peck en première mondiale à Berlin

P-au-P, 05 févr. 2013 [AlterPresse] ---Le film documentaire du cinéaste haïtien Raoul Peck, intitulé « Assistance mortelle », sera présenté en première mondiale, ce samedi 9 février 2013, au festival international du film de Berlin (Allemagne) qui se déroule du 7 au 17 février, apprend AlterPresse.

A travers ce film, le cinéaste expose l’échec de l’assistance de la communauté internationale, donnée à Haïti suite au terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010 ayant occasionné 300 mille morts, autant de blessés et plus de 1,5 million de sans-abris.

« Assistance mortelle » préconise une seule issue plausible : arrêt immédiat des politiques d’aide et des pratiques actuelles.

Le film plonge dans la complexité du processus de reconstruction post-séisme, en retraçant les défis, les efforts colossaux et contradictoires y relatifs.

A travers un point de vue provocateur et radical, le cinéaste offre un réquisitoire sur l’idéalisme de la communauté internationale après le séisme.

Il note que la majeure partie de l’argent promis n’a jamais été décaissé, ni n’en a fait la reconstruction proprement dite.

Les pays donateurs avaient promis près de 10 milliards de dollars américains (US $ 1.00 = 44.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes) pour Haïti en vue de sa reconstruction.

Le montant, versé pour des programmes d’assistance dans le pays par les donateurs bilatéraux et multilatéraux, entre 2010 et 2012, est de $6,43 milliards.

Après le séisme de 2010, la machine de l’aide internationale a pris le pas sur les institutions haïtiennes, le président, son gouvernement et la société civile haïtienne, coupant court à l’ensemble de leurs activités initiales, selon le synopsis du film. [emb kft rc apr 05/02/2013 13:10]