Haïti-Carnaval : La Jacmélitude ou l’effervescence des couleurs

Par Karenine Francesca Théosmy

Jacmel, 4 févr. 2013 [AlterPresse] --- Le carnaval de Jacmel a été lancé officiellement, le dimanche 3 février 2013, par le gouvernement au port touristique de la ville, tout de suite après la signature d’un protocole sur la mise en place d’écoles de musique pour les enfants, a constaté AlterPresse.

L’accord tripartite impliquant une université et le gouvernement vénézuéliens ainsi que le ministère haïtien de la culture concerne la mise en place de douze « orchestres symphonique juvéniles » au profit d’enfants dits démunis. Ces écoles de musique seront installées dans quatre commues, dont Port-au-Prince et Jacmel.

La signature de l’accord a été effectuée en présence notamment du premier ministre haïtien, Laurent Lamothe, l’ambassadeur du Venezuela en Haïti et la ministre de la culture.

Le gouvernement a, dans la foulée, lancé officiellement le carnaval de Jacmel.

Le défilé spectaculaire de masques et de déguisements, caractéristiques du chef lieu du Sud-Est, a commencé avec deux heures de retard. Quatre associations de groupes masqués, dont le G24 (le plus grand), ont entamé un mouvement de protestation qui a alors failli troubler le défilé.

Mais, la fête s’est poursuivie.

Entre les méringues, diffusées à un rythme endiablé par la Djs, la foule immense, Jacmel a offert le spectacle de ses monstres en papier mâché, son bestiaire peuplé d’animaux africains, tels les girafes, mais aussi un âne gigantesque qui a, à la fois, terrorisé et amusé la foule.

Les bandes à pied ont pris la main, en début de soirée, à mesure que la foule se faisait dense et la température intense.

Des groupes musicaux locaux, à l’image de "Krèm", et des ténors nationaux, dont "T-Vice" et "Djakout Mizik", ont donné une chaude animation.

Le carnaval de Jacmel, baptisé en 2013 « la Jacmélitude », c’est un budget de 5 millions de gourdes (US $ 1.00 = 44.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui) et un défilé de plus de groupes masqués - que peut en compter le comité - car même ceux, qui n’ont pas été sélectionnés lors du pré-défilé, ont tenu à être là.

La 21 e édition de ce carnaval a aussi eu l’attention, entre autres, du premier ministre Laurent Lamothe, présent sur le stand officiel durant quelques minutes avec une couronne de papier sur son crane rasé, ainsi que de la ministre du tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin. [kft jsr gp apr 04/02/2013 11 :55]

Photos de Jude Stanley Roy